Une hausse de 5,5°C peut diminuer la fertilité jusqu'à 80%