Les bonjours, les bonsoirs...

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  PHOTOS le Mer 4 Avr - 8:01


PHOTOS


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  roberto > le Mer 4 Avr - 8:29


 

 
 
 

 

 
Savez-vous où vont les mots que l’on ne dit pas .
 
Ce qu’on ne dit pas s’accumule dans notre corps et se transforme .
 
Les mots que l’on ne dit pas se transforment en frustration , en tristesse, en insomnie, en douleur et en un manque de satisfaction.
 
Ce qu’on ne dit pas ne meurt pas , mais nous tue
 
 


 
 

 
 
 
 

_________________
«Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat.»
Mark Twain
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  KiKoo le Mer 4 Avr - 8:52

Bonjour, bonjour,

Ce matin gris et venteux c'est aussi ça La Provence

Allez je vais un peu cuisiner ma Miss vient manger comme souvent le mercredi

_________________
KiKoo
avatar
KiKoo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  roberto > le Jeu 5 Avr - 7:45


 

 
 

 

 
 
 

Savez-vous où vont les mots que l’on ne dit pas .
 
Ce qu’on ne dit pas s’accumule dans notre corps et se transforme .
Les mots que l’on ne dit pas se transforment en frustration , en tristesse, en insomnie, en douleur et en un manque de satisfaction.
Ce qu’on ne dit pas ne meurt pas , mais nous tue
 




 
 
 
 
 
 
 

_________________
«Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat.»
Mark Twain
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  granny le Jeu 5 Avr - 7:46

Un petit bonjour vite fait avant e partir faire les courses, je reviendrai vous voir à mon retour en attendant bonne matinée à toutes et tous.

_________________
"Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais regarder dans la même direction" A. de Saint Exupéry
Carpe Diem

avatar
granny


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  KiKoo le Jeu 5 Avr - 9:06

Bonjour, bonjour,

Il fait beau tout va bien à bord le bateau coule à vitesse constante...

_________________
KiKoo
avatar
KiKoo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  roberto > le Ven 6 Avr - 8:07


 

 
 

 

 
 
 

Savez-vous où vont les mots que l’on ne dit pas .
 
Ce qu’on ne dit pas s’accumule dans notre corps et se transforme .
Les mots que l’on ne dit pas se transforment en frustration , en tristesse, en insomnie, en douleur et en un manque de satisfaction.
Ce qu’on ne dit pas ne meurt pas , mais nous tue
 


 
 
 

_________________
«Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat.»
Mark Twain
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  KiKoo le Ven 6 Avr - 8:40

Bonjour, bonjour,

Les mots qu'on ne dit pas, nous entrave la vie... mdrrr

_________________
KiKoo
avatar
KiKoo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  roberto > le Sam 7 Avr - 7:43


 

 

 
 
Les verriers et faïenciers du Grand Est se réinventent pour s'adapter au marché
 
Diversification, création de gammes plus contemporaines, les entreprises spécialisées dans les arts de la table innovent pour séduire et capter une clientèle élargie.
 

 
 
Saint-Clément (54) est désormais la plus vieille faïencerie de France en activité. Elle produit annuellement quelque 100.000 pièces.
75 % pour les marques Lunéville-Saint-Clément et 25 % pour les marques Sarreguemines, Niderviller.
 

 
 
Pour Sarreguemines, la faïencerie de Saint-Clément continue à produire la fameuse collection Obernai.
 
 

 
Des assiettes de Saint-Clément en version marine. Une collection signée Sanseau.
 
Par Jean-Marc TOUSSAINT
D’une main preste et habile, l’ouvrière déplace un bol sur une brosse qui tourne sans discontinuer. « C’est pour retirer les bavures de la barbotine », explique-t-elle, avant d’utiliser un papier de verre pour effacer « des irrégularités plus tenaces ». Parfois, elle met la pièce à l’écart. Ce sera pour le deuxième choix, vendu au rabais. Dans l’antique faïencerie de Saint-Clément (54), la production a peu changé depuis la création de l’entreprise en 1758. La faïence liquide est toujours coulée dans des moules en plâtre, cuite à trois reprises, émaillée, puis décorée totalement ou partiellement à la main. Ce savoir-faire ancestral est aujourd’hui détenu par une poignée d’ouvriers.
Dans les années soixante, les faïenceries lorraines de Lunéville, Saint-Clément, Badonviller, Sarreguemines et Niderviller employaient au total plus de 5.000 salariés. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 28. Ces marques emblématiques des arts de la table survivent grâce à un homme, Jean-Claude Kergoat, qui les a reprises en 2012. « Quand je suis arrivé, le regroupement des faïenceries était en place. La production était déjà concentrée sur le seul site de Saint-Clément et la société perdait un million d’euros par an. Aujourd’hui, les déficits sont moindres, mais ça ne suffit pas pour atteindre l’équilibre. Mais je n’en suis pas surpris. Quand on reprend une entreprise comme celle-là, ce n’est pas pour des raisons économiques ou alors c’est qu’on est très mauvais en calcul. Ce qui m’a guidé, c’est la passion et l’envie de perpétuer ce savoir-faire unique vieux de presque 300 ans. Autrement dit, ici, je me fais plaisir à faire de belles choses », résume ce chef d’entreprise. Aussi, depuis cinq ans, il compense les pertes avec les bénéfices engrangés par ses autres sociétés de production de carrelages et de céramiques. Et surtout, il cherche des solutions pour ne pas sombrer définitivement. « Aujourd’hui, il ne reste plus que trois faïenceries en France : Gien, Quimper et nous ». Toutes les autres ont disparu, emportées par ce que Jean-Claude Kergoat appelle « un changement civilisationnel ». « Il y a trente ans, le mariage était encore l’occasion de s’équiper. Les cadeaux étaient choisis sur une liste. Dans le même temps, il existait encore une bourgeoisie traditionnelle qui cherchait à épater, à montrer son bon goût. Aujourd’hui, les codes ont changé. Les ‘’bobos’’ ne consomment plus comme avant et les jeunes mariés préfèrent se faire offrir un beau voyage », constate Jean-Claude Kergoat. Et d’ajouter : « On assiste à une forme d’inversion des valeurs. Les gens acceptent de mettre 700 euros dans un téléphone portable qui sera foutu deux ans après, mais rechignent à dépenser la même somme pour un service de table complet en faïence qui va durer trois générations. »
« On a modernisé nos collections. On a fait appel à des designers connus »
Cette évolution de la consommation est la première raison de la saignée des faïenceries françaises. On pourrait y ajouter un coût du travail prohibitif qui a aussi largement pénalisé la compétitivité des entreprises de main-d’œuvre. « C’est une situation de fait. Le rapport des salaires entre la Bulgarie et la France est de 1 pour 7. Et pourtant, ces deux pays font partie de l’Europe », souligne Jean-Claude Kergoat. Face à ces multiples vents contraires, les survivants de la faïencerie et plus généralement des arts de la table ont dû multiplier les tentatives de diversification pour continuer à exister. « On a modernisé nos collections. On a fait appel à des designers connus. Par exemple, à Saint-Clément, on a lancé une version contemporaine de la fameuse collection ‘’Réverbère’’, on a travaillé avec Inès de la Fressange ou Pierre Casenove, on a collaboré avec des peintres. On s’est diversifié en fabriquant des lampes, des objets décoratifs. Récemment, on s’est mis à produire des urnes funéraires. On a relancé les dînettes pour enfants. Bref, on se contente de récupérer des micros marchés négligés par les mastodontes du secteur, comme Villeroy & Bosch, mais on ne peut pas monter en gamme. Dans notre métier, le luxe c’est la porcelaine », explique Jean-Claude Kergoat. Cette tendance à la décrue s’est généralisée un peu partout chez les professionnels du secteur.
 
 

 
La société des Emaux de Longwy a été reprise en 2015 après un énième redressement judiciaire.
 

 
La société des Emaux de Longwy confrontée à une tendance du marché à la décrue, les habitudes de consommation et les besoins en équipement des ménages ayant changé.
 
La société des Émaux de Longwy, reprise en 2015 après un énième redressement judiciaire, connaît les mêmes difficultés. Les verriers ne sont guère mieux lotis. Portieux, Vallerysthal ont fermé leurs usines et les deux marques ne perdurent que grâce à la sous-traitance. Plus aucune pièce n’est produite sur place, en leur berceau. L’an dernier, c’est la cristallerie royale de Bayel (Aube) qui s’est définitivement éteinte après trois siècles d’histoire, et ses collections sont désormais éditées chez… Daum. Chez les cristalliers, seules les entreprises à forte image, positionnées sur le marché du luxe, parviennent encore à s’en sortir. Mais ce n’est pas rose pour autant.
 

 
Baccarat s'est largement diversifié dans la production de bijoux.
 
 

 
Pour compenser la baisse d'activité sur le marché des arts de la table, Baccarat a notamment relancé la production de lustres et de chandeliers pour des clients fortunés.
 
 
Baccarat, repris récemment par un fonds d’investissement chinois, est à la peine : ses effectifs ne cessent de fondre. Et depuis 2010, le compte d’exploitation de l’entreprise a plus souvent fini dans le rouge que l’inverse. Et ce, malgré une politique de diversification menée tous azimuts, dans la bijouterie, la parfumerie et l’hôtellerie. En 2015, Baccarat a en effet ouvert un cristal palace à New York, un hôtel fastueux sur la 5e avenue qui concentre tous les savoir-faire du cristallier lorrain. Un coup d’essai avant d’autres développements ? L’avenir le dira. Mais une chose est sûre, l’objectif de ce premier établissement était bien « d’étendre le domaine de la marque dans tout le secteur de l’art de vivre », explique-t-on chez Baccarat.
 
 

 
 
La villa Lalique, en Alsace, ou quand un cristallier se diversifie dans la restauration et l'hôtellerie. Photo Pierre MATHIS.
 

 
Chez Lalique, la production de verre pèse désormais moins de 50 % dans le chiffre d’affaires. Photo Alexandre MARCHI
 
 

 

 
Créations Lalique. Photo Alexandre MARCHI
En créant la Villa Lalique, un restaurant et un hôtel haut de gamme en Alsace, le cristallier de Wingen-sur-Moder (67) ne visait pas autre chose. Aujourd’hui, il veut aller encore plus loin et développer « une franchise d’hôtel-restaurant de luxe ». Après une forte dégringolade de ses effectifs, Lalique est redevenu rentable, notamment en prenant des positions éloignées de son cœur de métier, à l’image du partenariat noué avec Singapour Airlines ou de la production de meubles intégrant du verre. Conséquence, Lalique est de moins en moins un cristallier. Quand Silvio Denz a repris les rênes de la société il y a neuf ans, l’activité cristallerie pesait pour 80 % dans le chiffre d’affaires. Aujourd’hui, c’est moins de la moitié.

_________________
«Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat.»
Mark Twain
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  KiKoo le Sam 7 Avr - 8:11

Bonjour, bonjour,
Ce matin Salon de Pce pour réunion pas trop envie, mais quand il faut il faut

_________________
KiKoo
avatar
KiKoo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  PHOTOS le Sam 7 Avr - 8:19


_________________
avatar
PHOTOS


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  granny le Sam 7 Avr - 9:07

Bonjour tout le monde, merci roberto pour ce magnifique sujet que je lirai tranquillement tout à l'heure en rentrant du marché.

Ciel gris mais ils annoncent le solei pour l'après-midi. Bonne journée tout le mondee.

_________________
"Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais regarder dans la même direction" A. de Saint Exupéry
Carpe Diem

avatar
granny


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  granny le Sam 7 Avr - 22:31

Bonne nuit tout le monde faites de beaux rêves à demain.

_________________
"Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais regarder dans la même direction" A. de Saint Exupéry
Carpe Diem

avatar
granny


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  roberto > le Dim 8 Avr - 8:08


 

 
 
 

 
 
 
L’esprit créateur de Daum en Lorraine
 
Le cristallier nancéien, s'éloignant des arts de la table, produit désormais majoritairement pour la décoration et l'architecture intérieure.
 
 
 

 
table contemporaine et lampe Résonance. Daum a été le premier des grands cristalliers à s'éloigner de l'univers des arts de la table.
 
 

 
Table végétale Ambre signée Daum.
 

 
 
La lampe Résonance est la réédition revisitée d’un modèle iconique de la maison Daum.
 
 
Par Jean-Marc TOUSSAINT
Daum a été l’un des premiers cristalliers à prendre ses distances avec le marché très concurrentiel des arts de la table. « Aujourd’hui, cette activité est marginale dans notre production », admet la directrice de la communication, Vanessa Sitbon. Le verrier nancéien, spécialisé notamment dans la production de pâtes de verre, produit majoritairement pour la décoration et l’architecture d’intérieure. Il réalise également, en petites séries, des pièces prestigieuses avec le concours d’artistes réputés. Une diversification entamée avec Salvador Dali qui s’est largement développée depuis. Aujourd’hui, ce sont environ 350 artistes connus et aussi divers que Richard Orlinski, Madeleine Van der Knoop ou Ben qui collaborent avec la maison Daum. En marge, le cristallier a pris le pari de rééditer des pièces iconiques réinterprétées par ses équipes de designers. Ce fut le cas encore très récemment avec la fameuse lampe champignon de style Art nouveau, créée au début du XXe  siècle par les frères Daum. La nouvelle version en pâte de cristal laisse apparaître à la lumière une pluie de bulles gravées dans l’abat-jour. La ligne est plus moderne, mais l’esprit originel est préservé, comme un trait d’union entre les deux siècles. Racheté en 2009 par la financière Saint-Germain, Daum a retrouvé le chemin de la croissance peu après et « ses comptes sont désormais à l’équilibre », explique-t-on au siège de l’entreprise, en soulignant que la mutualisation a permis de substantielles économies d’échelle. Elle a également permis de favoriser des collaborations avec les autres entreprises du groupe, le porcelainier Havilland et une entreprise d’orfèvrerie toulousaine notamment. Ce qui a débouché, entre autres, sur la réalisation de coquetiers à pied, mi-porcelaine mi-cristal dessinés par le créateur de flacons de parfum Serge Mansau. Dans sa recherche de diversification, le propriétaire de Daum a lui aussi tenté d’investir dans l’hôtellerie-restauration haut de gamme en reprenant en 2011 le Castel Faugeras à Limoges, mais l’expérience a tourné court et l’établissement a fermé en début d’année. Daum, qui emploie toujours 130 salariés à Nancy et Vannes-le-Châtel (54), cherche désormais à produire du cristal sans plomb. Un nouveau challenge pour s’assurer d’autres lendemains qui chantent.

_________________
«Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat.»
Mark Twain
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  PHOTOS le Dim 8 Avr - 8:20


_________________
avatar
PHOTOS


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  KiKoo le Dim 8 Avr - 8:27

Bonjour Roberto, bonjour photos et bonjour les suivants...
Bon dimanche, chez nous il sera surement tout gris

_________________
KiKoo
avatar
KiKoo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  roberto > le Lun 9 Avr - 8:20


 

 
 

 

 
 

Savez-vous où vont les mots que l’on ne dit pas .
 
Ce qu’on ne dit pas s’accumule dans notre corps et se transforme .
Les mots que l’on ne dit pas se transforment en frustration , en tristesse, en insomnie, en douleur et en un manque de satisfaction.
Ce qu’on ne dit pas ne meurt pas , mais nous tue
 







 
 


_________________
«Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat.»
Mark Twain
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  granny le Lun 9 Avr - 10:07

roberto > a écrit:

 

 
 

 

 
 

Savez-vous où vont les mots que l’on ne dit pas .
 
Ce qu’on ne dit pas s’accumule dans notre corps et se transforme .
Les mots que l’on ne dit pas se transforment en frustration , en tristesse, en insomnie, en douleur et en un manque de satisfaction.
Ce qu’on ne dit pas ne meurt pas , mais nous tue
 









 
 


Bonjour tout le monde, bonne journée.

Quelle belle phrase roberto et criante de vérité.

_________________
"Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais regarder dans la même direction" A. de Saint Exupéry
Carpe Diem

avatar
granny


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  KiKoo le Lun 9 Avr - 11:48

Bonjour les potesses et les potes du fofo

J'arrive d'une commission extra municipale,

_________________
KiKoo
avatar
KiKoo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  morticia le Lun 9 Avr - 12:47

Salut la foule !!! mdrrr mdrrr


".....
Ce qu’on ne dit pas s’accumule dans notre corps et se transforme .
Les mots que l’on ne dit pas se transforment en frustration , en tristesse, en insomnie, en douleur et en un manque de satisfaction.
Ce qu’on ne dit pas ne meurt pas , mais nous tue...."




coeur super bravo :hug
avatar
morticia
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  morticia le Lun 9 Avr - 12:51

[quote="roberto >"]
[/center]
 
esprit créateur de Daum en Lorraine
 
Le cristallier nancéien, s'éloignant des arts de la table, produit désormais majoritairement pour la décoration et l'architecture intérieure.
 
 
 
 
::top
[color=#3300ff]
J'adore et je suis fan ............mais plus axée Val St Lambert ....( chauvine sans doute hihi) .....mais tous les cristaux me fascinent ....


rosef bravo
avatar
morticia
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  Alphabravo le Lun 9 Avr - 15:31

morticia a écrit:
roberto > a écrit:
[/center]
 
esprit créateur de Daum en Lorraine
 
Le cristallier nancéien, s'éloignant des arts de la table, produit désormais majoritairement pour la décoration et l'architecture intérieure.
 
 
 
 
::top  

J'adore et je suis fan ............mais plus axée Val St Lambert ....( chauvine sans doute  hihi) .....mais tous les cristaux me fascinent ....


rosef bravo
Ah ! DAUM...
Ma maman, dans son adolescence fut, à Nancy, "Guide de France" avec une jeune fille DAUM...
Laquelle, lui offrit, lors de son mariage, le 3 février 1937, un service de verres en cristal de chez DAUM...
Au fil des années, au fil des déménagements, et quatre-vingt-un ans plus tard, il ne nous reste plus que quelques-uns de ces trésors nancéens...
avatar
Alphabravo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  KiKoo le Mar 10 Avr - 6:05

Bonjour, bonjour,
Il pleut, il mouille c'est la fête à la grenouille

_________________
KiKoo
avatar
KiKoo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  roberto > le Mar 10 Avr - 8:01











Savez-vous où vont les mots que l’on ne dit pas .

Ce qu’on ne dit pas s’accumule dans notre corps et se transforme .
Les mots que l’on ne dit pas se transforment en frustration , en tristesse, en insomnie, en douleur et en un manque de satisfaction.
Ce qu’on ne dit pas ne meurt pas , mais nous tue





_________________
«Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat.»
Mark Twain
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  Lorelei le Mar 10 Avr - 8:12

KiKoo a écrit:Bonjour, bonjour,
Il pleut, il mouille c'est la fête à la grenouille
C'est général on dirait bien  pasmafote

_________________
"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite les animaux" Gandhi

avatar
Lorelei
Webmaster


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  roberto > le Mar 10 Avr - 8:14

Sauf que je viens de voir apparaître un rayon de soleil , resté invisible depuis des lustres. 

sunny sunny

_________________
«Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat.»
Mark Twain
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours, les bonsoirs...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum