Expressions pour parler français.....

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 14 Aoû - 5:44


 
Quelle est l’origine de l’expression « en rang d’oignons » ?
 
Quand des personnes ou des objets figurent sur une même ligne, on peut dire qu’ils sont  »en rangs d’oignons ».
L’expression semble avoir pour origine le patronyme du Baron d’Ognon, de son vrai nom Artus de La Fontaine-Solaro,
qui au 16ème siècle fut en charge du protocole des Etats-Généraux à Blois.
En 1576, dans le cadre de cette tâche d’organisation, il dû se prononcer sur la place à attribuer aux députés.
Pour se faire il appliqua sa méthode selon des règles protocolaires très précises en fonction du rang de chacun.
Le baron aurait alors acquis une certaine renommée dans l’art de placer les individus et l’expression serait née tout naturellement.
Quant à l’orthographe, les rangs d’Ognon seraient devenus rapidement les rangs d’oignon.
Cependant certains retiennent une autre explication.
Pour eux l’expression viendrait plutôt de la façon dont les paysans assemblaient les oignons après les avoir ramassés, les plus gros devant, les autres à côté.

roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 15 Aoû - 7:13


 
Pourquoi dit-on “à bon chat, bon rat” ?
 
L’expression « à bon chat, bon rat » est utilisée pour désigner des adversaires de force égale.
Elle fut employée largement dès les 16ème et 17ème siècles sous la forme suivante :
« bon assailleur, bon défendeur » et ce dans le cas où les adversaires à un combat ou un conflit guerrier présentaient des forces similaires.
Le combat était donc équitable car les deux parties ayant les même atouts.
Dans l’expression qui nous occupe, le chat représente le chasseur face auquel le rat devra user de ruse et d’habileté pour
échapper aux griffes du félin. Ainsi le rat sera amené à développer une aptitude certaine pour éviter de se faire attraper et
l’élève finira par égaler le maître.
La fable de La Fontaine appelée Le Chat et le vieux Rat démontre la nécessité d’user de prudence pour déjouer la ruse :
« la méfiance / Est mère de la sûreté ».

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 16 Aoû - 4:46


 
Pourquoi dit-on « la petite reine » pour le vélo ?
 
Cette expression semble avoir deux sources.
La première explication se trouve au Pays-Bas où la Reine Wilhelmine d’Orange-Nassau devint reine à l’âge de 10 ans.
Et il se trouve qu’elle se déplaçait très fréquemment à vélo. Une reine amatrice de vélo,
voilà quelle serait l’origine de ce nom étrange de « petite reine ».
Il fut pour la première fois utilisé dans un article de La France illustrée datant de 1898, lors d’un déplacement de la reine en France.
Puis progressivement la « petite reine » aurait désigné la bicyclette elle-même.
La deuxième hypothèse se réfère à l’homme de lettres et ancien rédacteur du magazine « Vélo », Pierre Giffard. En 1891,
il publia un ouvrage traitant de « l’histoire du vélocipède, des temps les plus reculés jusqu’à nos jours » sous le titre
« La Reine Bicyclette ». Devenue ensuite « la Petite Reine » l’expression passa dans le langage courant.
 
 
 
 
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 17 Aoû - 4:41


 
Quelle est l’origine de l’expression « ça ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval » ?
 
On dit d’une chose rare et le plus souvent de grande valeur, qu’elle « ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval ».
Cette expression date du 18ème siècle. Peu avant, un siècle plus tôt pour être précis,
on avait recours à l’expression approchante  »dans le pas d’un cheval ».
Le « pas » étant la trace. Aujourd’hui le sabot a remplacé la trace mais le sens est resté le même.
Mais pourquoi ne peut-on pas trouver de choses rares sous le sabot d’un cheval ?
Tout simplement parce qu’à cet endroit on trouve le plus souvent l’inverse, à savoir une matière sans grande valeur.
Vous l’avez compris, on trouve dans la trace ou sous le sabot d’un cheval du crottin,
c’est-à-dire quelque chose sans rareté ni valeur considérable (même si certains le ramassaient pour l’utiliser comme fumier).
D’où le recours à la forme négative dans l’expression.
 
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 18 Aoû - 5:47


 
Quelle est l’origine d’« en baver des ronds de chapeaux » ?
 
« En baver des ronds de chapeaux » signifie endurer quelque chose de difficile, subir une épreuve dure à surmonter et
se donner beaucoup de mal pour y parvenir.
A l’origine, c’est à dire au 19ème siècle, « en baver » est utilisé pour exprimer une grande admiration.
Puis au siècle suivant il désigne l’état de quelqu’un qui supporte malgré lui une situation pénible.
Le sens de « en baver » se fixe alors sur cette une idée de peine et de souffrance subies.
Quant aux ronds de chapeaux, Claude Duneton propose une explication liée aux modistes,
les personnes qui confectionnent ou vendent des chapeaux de femme.
Les ronds de chapeau étaient des ronds de plomb lourds qui, disposés sur les chapeaux, leur donnaient leur forme.
L’expression ferait donc référence au poids de ces ronds. Il s’agirait non seulement d’en baver, mais de surcroit en baver lourdement.
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 19 Aoû - 6:32


 
 
Pourquoi dit-on « bon pied bon œil » ?
 
Celui qui est ainsi qualifié a l’air en bonne santé. Il est vif et fringant.
Cette personne a « bon pied », elle marche donc sans difficulté. Elle a de surcroit « bon oeil » puisqu’elle a une bonne vue.
Il s’agit le plus souvent d’une personne d’un certain âge.
Cette expression date du 17ème siècle. « De bon oeil » signifiait alors « avec franchise ».
Et à la même époque « aller de bon pied » était utilisé pour désigner une marche à un bon rythme.
On trouve ainsi l’explication suivante dès 1694 dans le dictionnaire de l’Académie :
« On dit au figuré « bon pied bon oeil » pour avertir un homme de prendre garde à lui.
« Il faut avoir bon pied bon oeil avec quelqu’un » signifiant « il faut être extrêmement alerte pour s’empêcher d’en être surpris ». »
On trouve enfin « bon pied, bon œil » dans Les Fourberies de Scapin de Molière en 1671 quand
un personnage donne l’impression de se donner du courage par la formule suivante:
« Point de quartier. Donnons. Ferme. Poussons. Bon pied, bon œil ».
 
 
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 20 Aoû - 6:16


 
D’où vient l’expression « avoir un poil dans la main » ?
 
« Avoir un poil dans la main » signifie être fainéant ou paresseux. L’image est aisément compréhensible.
Tel individu est un si grand oisif qu’il utilise peu ses mains.
A tel point que l’absence de frottements a permis à des poils d’y pousser.
L’origine exacte de l’expression n’est pas attestée. Mais il est certain que le poil y symbolise la paresse coupable.
Même si la composition du corps humain empêche la réalisation physique de cette expression,
elle a bel et bien vu le jour dès le 19ème siècle.
Depuis le langage parlé comme la littérature l’utilisent largement. Comme Catherine Challandes,
dans L’escarlopette publié en 1990 : « Lui, on ne le voyait pour ainsi dire jamais, il devait avoir un poil dans la main,
ce qui lui permettait d’écouter la radio à longueur de journée. ».
Dans certaines régions de France le poil est remplacé par un palmier pour accentuer l’effet comique.
 
 
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 21 Aoû - 5:31


 
Pourquoi dit-on « au four et au moulin » ?
 
Le plus souvent utilisée dans sa forme négative cette expression signifie « ne pas pouvoir être partout en même temps »,
« être dans l’incapacité d’exécuter plusieurs tâches à la fois ».
Elle est apparue à l’époque féodale, quand les paysans utilisaient le moulin et le four du seigneur pour faire leur pain,
contre paiement d’une redevance « sur fours, moulins et pressoirs » justement.
Cette taxe fut abolie à la Révolution par l’Assemblée constituante le 15 mars 1790.
Les deux tâches, moudre le grain dans le moulin puis faire cuire le pain dans le four, devaient être exécutées successivement.
Il était impossible de les réaliser en même temps. Puisque chaque opération devait être réalisée distinctement,
il était impossible d’être à la fois au four et au moulin.
Malgré la tradition strictement orale de transmission de cette expression
on sait aujourd’hui qu’elle apparut dans le langage courant à partir du 17ème siècle.
 
 
 
 
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 22 Aoû - 8:02


 
 
Pourquoi dit-on « à la six quatre deux » ?
 
Quand un tâche est réalisée « à la six quatre deux » elle est bâclée, faite à la va vite.
Cette expression remonte au milieu du 19ème siècle mais son origine reste énigmatique.
Selon certains auteurs cette énumération dans le sens inverse des trois premiers chiffres pairs, correspondrait à
la dénomination d’un jeu de hasard. Par extension une action réalisée sur le même mode,
c’est-à-dire au hasard, serait réalisée de façon rapide et sans soin.
Selon une autre explication, cette expression viendrait du domaine de la peinture.
Les trois chiffres superposés permettraient en effet de représenter schématiquement un visage.
Un peintre peignant une toile à la six quatre deux travaillerait à son tour de façon schématique, sans détail.
Enfin certains affirment que l’origine de l’expression est à trouver dans le vocabulaire musical.
Une mesure à six-quatre y est une mesure rapide à deux temps.
On retrouve l’idée de rapidité et donc par extension d’absence de souci du travail bien fait.
 
 
 
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 23 Aoû - 5:00


 
 
Pourquoi dit-on “avoir du foin dans ses bottes” ?
 
« Avoir du foin dans ses bottes » signifie avoir beaucoup d’argent.
L’expression trouve surtout application chez des personnes d’origine modeste qui ont réussi à atteindre un certain niveau de vie.
Dès le Moyen Age les paysans avaient pour habitude de fourrer avec de la paille leur sabots pour se protéger du froid.
Ainsi ceux qui avaient non pas de vulgaires sabots mais des bottes étaient bien mieux lotis.
Et ceux qui pouvaient y mettre du foin plutôt que la paille s’autorisaient un plus grand confort encore.
Au XVIIe siècle, Furetière utilise déjà l’expression « il a bien mis de la paille dans ses souliers »
pour indiquer qu’une personne est riche, dans ce cas précis de manière illicite.
Signalons également que le mot « botte » peut également désigner une « meule » de foin.
En posséder signifiait avoir de l’argent.
L’expression « avoir du foin dans ses bottes » semble donc être le résultat de ces différents usages et significations.
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 24 Aoû - 7:49


 
Pourquoi dit-on « tout de go » ?
 
L’expression « tout de go » signifie directement, sans préambule ni précaution.
 
Elle est née au 17ème siècle.
 
«Go » n’a rien à voir avec le jeu de plateforme d’origine chinoise. Pas d’avantage avec le verbe anglais « aller ».
Cette locution est en revanche en lien direct avec l’expression ancienne « avaler tout de gob » dont elle est la formule simplifiée.
 Le terme « gob », qui a donné le verbe « «gober », est cette technique d’ingestion des aliments.
 Or l’acte de gober est réalisé rapidement. Gober consiste donc précisément à s’alimenter de façon hâtive.
Il est donc logique que l’action réalisée tout de go le soit aussitôt, en un instant.
Au sens figuré le verbe « gober » prit naturellement le sens de « croire facilement sans réfléchir ».
 Celui qui gobe tout ce qu’on lui dit ne prend pas le temps de réfléchir et agit avec les informations comme avec un œuf
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 25 Aoû - 8:21


 
 
Quelle est l’origine de l’expression « se saigner aux quatre veines » ?

 
Si quelqu’un se saigne aux quatre veines pour un tiers cela signifie qu’il se sacrifie, se prive au profit d’autrui.
Il fait tout son possible, surtout financièrement.
Cette expression utilise une image facilement compréhensible.
Même si on ne peut pas certifier totalement son origine nous possédons tous au niveau de chaque poignet une veine et une artère.
Donc en tout quatre « veines » vitales pour la vie. Se couper ces quatre veines revient donc à se suicider,
c’est-à-dire faire le plus grand des sacrifices, montrer la plus grande abnégation quand ce geste est réalisé
au bénéfice d’une autre personne.
L’expression est relativement récente et semble venir d’une autre locution plus ancienne :
« se faire saigner aux quatre membres » qui avait pour signification le fait de perdre ses biens.
On trouve cette expression notamment sous la plume de Guy de Maupassant dans « Bel ami » en 1885.
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 26 Aoû - 5:53


 
Pourquoi dit-on « un tire-au-flanc » ?
 
On peut dire d’une personne fainéante qu’elle est un «tire-au-flanc».
Elle cherche continuellement à échapper à l’effort et au travail.
Cette expression trouve son origine au milieu du 19ème siècle dans l’armée.
Lors des affrontements sur le champ de bataille les combats les plus violents et mortels avaient toujours lieu à
l’avant des troupes, en première ligne.
Par contraste il y avait moins de dégâts sur les côtés. Ces zones d’affrontements ne subissaient presque jamais d’attaques directes.
Il y avait donc moins de morts qu’à l’avant.
Aussi les soldats fuyant les premières lignes du front pour se réfugier dans ces zones de combat moins dangereuses
« tiraient au flanc » au sens propre.
Progressivement c’est par cette expression que les autres combattants se mirent à nommer ceux qui
adoptèrent un comportement dénué d’héroisme.
Par la suite l’expression a gardé une connotation moqueuse tout en trouvant à s’appliquer à tous les domaines de la vie,
notamment le travail et les corvées.
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 27 Aoû - 3:21



Pourquoi dit-on «une Épée de Damoclès » ?

L’expression une « épée de Damoclès » signifie un danger permanent.

Elle tire son origine de l’Antiquité mais ne fut utilisée couramment qu’à partir du 19ème siècle.

Damoclès était un artisan de la ville de Syracuse, en Sicile, roi des orfèvres et courtisan du monarque Denys.

Ce tyran vivait dans un château sous haute protection et grande surveillance.

Son inquiétude naturelle ne s’assagissait qu’au contact de courtisans généreux en flatteries.

Parmi eux figurait  Damoclès qui n’avait de cesse de flatter son maître sur la chance qu’il avait de tenir la position de tyran de Syracuse.

Cet excès de flatterie agaça le roi qui lui fit la proposition de monter sur le trône pour une journée.

Pour lui faire comprendre la charge et le danger que représentait cette position il fit placer lors d’un festin, une épée suspendue et

pointée vers le bas, retenue très fragilement par un crin de cheval, juste au dessus de la tête de Damoclès 

et faisant peser sur lui un risque mortel permanent.

Ainsi depuis le 19ème siècle on utilise l’expression une « épée de Damoclès » 

pour désigner une situation excessivement risquée.

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 28 Aoû - 7:03


 
 
D’où vient l’expression « coincer la bulle » ?
 
« Coincer la bulle » consiste à ne rien faire.
Datée du XXème siècle, cette expression vit le jour dans le domaine des armées.
 Au cours d’exercices de tirs de mortiers à l’Ecole militaire de Saint-Cyr les soldats devaient s’assurer que
cette arme était parfaitement à l’horizontale. Pour vérifier que tel était le cas, ils utilisaient un niveau,
 cet instrument connu en maçonnerie qui présente en son centre un petit réservoir de liquide et une bulle d’air coincée à l’intérieur.
Quand la bulle est au milieu, exactement entre deux marques, cela signifie que le support sur lequel le niveau est posé est bien à l’horizontale.
Une fois que les artilleurs avaient constaté que tel était le cas sur le niveau posé sur l’arme,
 ils avaient « coincé la bulle » et n’avaient plus qu’à attendre les instructions.
Cette marque de passivité fut ensuite reprise dans le langage courant.
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 29 Aoû - 7:02


 
Pourquoi dit-on « sous la houlette » de quelqu’un ?

 
On peut dire de quelqu’un qui se trouve sous le commandement, la protection ou la conduite d’une autre personne,
 qu’elle est « sous sa houlette ». Ainsi par exemple des adolescents qui souhaitent devenir sportifs professionnels peuvent
 être placés pour la durée d’un stage « sous la houlette » d’un entraineur célèbre et respecté.
Cette expression est une métaphore pastorale datant du XIIIème siècle.
La « houlette » est en effet un bâton de berger particulier utilisé depuis cette époque.
Sa forme recourbée en son extrémité forme un crochet, un peu à la façon de la crosse des évêques.
Grâce à cet appendice on peut attraper facilement les animaux par leurs pattes.
De plus à son extrémité se trouve une plaque métallique incurvée, qui permet aux bergers de saisir et
de projeter des cailloux ou des mottes de terre sur les animaux, brebis, vaches ou moutons, qui sortiraient du troupeau.
 
 

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 30 Aoû - 7:21


 
D’où vient l’expression un « froid de canard » ?

 
 
Un « froid de canard » désigne des températures très basses, un rude climat.
On peut ainsi aimer faire du ski mais en apprécier la pratique à la condition qu’il ne fasse pas un « froid de canard ».
Cette expression qui peut sembler péjorative envers le palmipède, est en réalité une référence à la période de sa chasse.
 Celle-ci se pratique en effet en automne et en hiver. Le chasseur doit alors maudire sa proie qui l’oblige à rester ainsi immobile,
 à l’affût, dans un froid terrible à proximité de lacs gelés, étendues d’eau qui sont l’habitat traditionnel de ces animaux.
S’il existe nombre d’expressions pour souligner un froid intense, parmi lesquelles un « froid de gueux »
ou un « froid de tous les diables », certaines langues étrangères utilisent aussi la métaphore animalière.
Mais il n’y est pas toujours fait référence au canard. Par exemple au Brésil on dit un « un froid de chien » !

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 31 Aoû - 7:57


 
Quelle est l’origine de l’expression « être connu comme le loup blanc » ?

La formule « être connu comme le loup blanc » signifie être très connu ou populaire.
Pendant des siècles le loup a terrorisé les populations, en raison du danger qu’il faisait courir aux hommes mais aussi à leurs bêtes.
 Aussi dès qu’un loup s’approchait d’un village les habitants en étaient vite informés et
faisaient circuler la nouvelle de sorte que l’animal devenait très connu !
Si de nombreuses expressions ont fait référence au loup dès le 13ème siècle, comme par exemple « regarder comme le loup blanc »,
Le Dictionnaire de Trévoux au 18ème siècle fait référence à la formule « connu comme le loup »
évoquant pour la première fois l’idée de célébrité.
Au siècle suivant son pelage prit une couleur blanche sans que l’on sache pourquoi
. Cependant il est indéniable que cette teinte accroît le caractère mystérieux
et inquiétant de l’animal et par voie de conséquence sa renommée.

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 4 Sep - 11:31




Pourquoi dit-on « il n’y a pas le feu au lac » ?

L’expression « il n’y a pas le feu au lac » s’utilise pour signifier que rien ne presse, qu’il n’y a pas lieu de se dépêcher.
Elle connut à l’origine, au milieu du 20ème siècle, une formulation plus courte. On disait à l’époque « il n’y a pas le feu ».
 Cette expression restreinte est d’ailleurs utilisée encore de nos jours. Elle est aisément compréhensible. 
S’il n’y a pas le feu rien n’oblige à se presser puisqu’aucun incendie ne doit être éteint. 
On peut donc prendre son temps.
Plus tard, l’extension « au lac » fut accolée à l’expression d’origine en référence au lac Léman, pour railler la lenteur légendaire du peuple suisse.
 Ce lac est en effet un des symboles du pays et l’absurdité de mentionner la possibilité qu’une étendue d’eau soit en feu participe grandement au
 caractère sarcastique de la référence à la Suisse.

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 4 Sep - 11:33



Quelle est l’origine de l’expression « battre la campagne » ?

Au sens figuré « battre la campagne » signifie divaguer, avoir l’esprit ailleurs ou encore déraisonner.
Mais l’expression a longtemps été utilisée au sens propre. Elle permet d’en comprendre l’origine.
 Dans le langage militaire ou de la chasse, « battre » un terrain consiste à se rendre sur les positions ennemies ou 
sur le territoire d’un animal, afin de se faire une meilleure idée des lieux. 
Pour cela il faut le plus souvent parcourir de longues distances, sans parcours précis prédéfini.
Ainsi l’expression renvoie à cette marche incertaine et sans contrainte, et l’applique à l’esprit. 
Celui qui « bat la campagne » laisse ses pensées vagabonder, sans but précis ni sans réfléchir logiquement.
Par ailleurs la référence à la campagne dans l’imaginaire collectif accroit le caractère libre des pensées,
 en tant que lieu où l’esprit peut plus facilement se libérer des tracasseries liées au travail.

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 4 Sep - 11:35




Pourquoi dit-on « l’avocat du diable » ?

Se faire « l’avocat du diable » consiste à défendre une opinion contraire à celle partagée par la majorité. 
Cette attitude revient souvent à défendre l’indéfendable, par goût de la contradiction ou par simple plaisir intellectuel.
En droit religieux, dans le processus de canonisation d’un saint, l’« advocatus diaboli »
 était le clerc chargé de l’étude préalable durant laquelle son rôle était d’enquêter pour trouver dans la vie du candidat les faits 
qui pourraient être attribués à l’œuvre du diable; et qui seraient donc susceptibles de plaider en sa défaveur.
 En effet pour accéder à la sainteté il fallait avoir mené une vie absolument irréprochable. 
Cette personne avait donc bien pour rôle de défendre le diable, jusqu’à ce que son intervention soit supprimée par le pape Jean-Paul II en 1983. 
Depuis le siècle des Lumières l’expression est sortie du domaine strictement religieux, 
pour s’appliquer à toute personne qui défend, y compris contre ses propres convictions, une opinion condamnée par l’évidence.

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 4 Sep - 11:38



Pourquoi dit-on “une image d’Epinal” ?
Utiliser « une image d’Epinal » consiste à enjoliver une réalité en ayant recours à une représentation simpliste 
et réductrice, naive et idéale. Elle relève du cliché. Celui qui souligne l’image d’Epinal décrite par un tiers déplore son emploi démesurément optimiste.
Epinal est une ville située dans les Vosges. A la fin du 18ème siècle, Jean-Charles Pellerin y créa une imprimerie 
qui produira des séries d’images aux couleurs saisissantes qui vont d’abord aborder des thèmes religieux puis participer à 
l’élaboration de la grandeur du personnage napoléonien par des images à sa gloire. Les scènes plus généralement militaires seront alors nombreuses.
 La gamme des sujets traités toujours de façon naive s’est ensuite rapidement élargie 
pour aborder des thèmes historiques, évènements de la vie quotidienne et illustrer des livres d’enfants ou de devinettes.
Ces images et le traitement de leurs sujets devinrent alors caractéristiques de la ville d’Épinal.

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 5 Sep - 19:26





Quelle est l’origine de l’expression « huis clos » ?

Quand un évènement est à huis clos, il se déroule discrètement, sans témoin, dans la plus grande inimité et toutes portes fermées.

Le recours à cette expression mystérieuse est souvent figuré et s’applique généralement à une confrontation entre plusieurs personnes.

 Elle est le titre d’une célèbre pièce de théâtre de Jean Paul Sartre, qui explique peut-être d’ailleurs son succès

 à la fois dans le monde artistique et dans le langage courant.

« Huis » vient du latin ostium qui signifie « entrée ». Un « Huis » désignait donc en ancien français une porte.

 Par conséquent un « huis clos » est depuis le XVIème siècle une porte fermée.

L’expression est largement utilisée dans le domaine judiciaire où elle sert à désigner un procès sans public. 

On retrouve d’ailleurs « huis » dans une profession juridique, celle d’ « huissier » dont les tâches à l’origine comprenaient celle de portier.



_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 6 Sep - 11:36



Pourquoi dit-on un « cordon bleu » ?

De nos jours être un « cordon bleu » signifie être un bon cuisinier. 

Mais cela n’a pas toujours été le cas.

Au 16ème siècle, pendant les guerres de religion, Henri III fonda l’ordre du Saint-Esprit.

 Premier ordre de la monarchie française son objectif était la défense de la foi catholique et de la personne royale.

Or ses membres, les chevaliers, portaient la croix de Malte accrochée à un ruban bleu.

 Abolie par la Révolution française elle fit place à la Légion d’honneur, instaurée en 1802 par Napoléon Bonaparte.

 Mais le symbole du cordon bleu resta. Il continua à représenter une distinction suprême et prestigieuse.

Le qualificatif « cordon bleu » signifie alors « le plus remarquable » sans qu’il ne fasse plus référence à un ordre particulier ou une distinction officielle.

 Dès 1832 il est utilisé pour désigner les cuisiniers de grand talent.

 Venant achever de consacrer l’expression dans le domaine culinaire Marthe Distel publia en 1895 l’ouvrage à succès

 « La Cuisinière cordon bleu », suivie de l’ouverture d’écoles du même nom.

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 8 Sep - 8:32



D’où vient l’expression « c’est Byzance ! » ?

« C’est Byzance ! » signifie « c’est luxueux ! ». 

Cette expression soulignant l’opulence ou la beauté d’une situation ou d’un lieu date du 19ème siècle.

Il s’agit d’une référence directe à la prospérité et à la richesse d’antan de la ville de Byzance, 

située sur le Bosphore et fondée vers 600 avant Jésus Christ.

 Cette cité est également connue sous le nom de Constantinople en raison de l’appellation 

que lui donna celui qui en fit la capitale de l’Empire romain en 330 après J.C, Constantin 1er. 

Bien plus tard, en 1930, elle fut rebaptisée Istanbul.

Même si l’expression semble naturelle compte tenu des richesses de l’ancienne cité,

 selon certaines interprétations on doit sa popularisation à une réplique d’une pièce de théâtre dans laquelle un des comédiens s’exclamait 

« Quel luxe ! Quel stupre ! Mais c’est Byzance ». L’expression a en tous cas traversé les siècles pour trouver sa place dans la culture moderne.

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 9 Sep - 11:34




Pourquoi dit-on « faire du gringue » ?



« Faire du gringue » consiste à draguer quelqu’un, chercher à le séduire.
 
Si la drague était un filet de pêche, le terme « gringue » a lui désigné au 19ème siècle du pain.



Sa signification liée à la séduction viendrait, bien qu’il s’agisse d’une hypothèse, d’une transposition d’une autre expression,

 « faire des petits pains » dont le sens est « chercher à séduire », « faire la cour ».

Le langage français emprunte en effet très souvent au vocabulaire gastronomique pour exprimer l’idée de séduction ou 

de rapports amoureux, comme dans l’expression « dévorer du regard ».

 Ainsi on trouve « faire du gringue » dès 1905 dans L’argot au XXème siècle: Dictionnaire français-argot d’Artistide Bruant et Léon de Bercy.

Ne confondons pas celui qui « fait du gringue » de tel autre qui « fait la bringue ».

 Même s’il faut en convenir, les deux activités sont loin d’être incompatibles !

_________________
   
  
La peur n'est qu'un état d'esprit
et un état d'esprit peut se contrôler
et se diriger.
Napoléon Hill
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum