Expressions pour parler français.....

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  morticia le Mar 30 Oct - 12:09

Je constate en te lisant Roberto , que tout découle souvent de la logique et d'un minimum de réflexion !!
Belle chronique !!

super titfleur bravo

morticia
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 30 Oct - 13:44

morticia a écrit:Je constate en te lisant Roberto , que tout découle souvent de la logique et d'un minimum de réflexion !!
Belle chronique !!

super titfleur bravo


Exact et sans complications .

Mais j'apprend quand même ...

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  Alphabravo le Mar 30 Oct - 17:22

roberto > a écrit:

Quelle est l’origine de l’expression «recevoir une avoinée» ?

«Une avoinée» sert en argot à désigner une punition sévère, le plus souvent reçue par un enfant ayant une commis une bêtise.

L’expression date du 19ème siècle. A l’époque «l’avoine de cocher» désigne les coups de fouet administrés aux chevaux pour faire avancer de force un attelage.

La référence à l’avoine s’explique pour la raison suivante : 

pour faire avancer un cheval un coup de fouet avait la même efficacité que le fait de lui présenter de l’avoine à manger.

 En effet les graines d’avoine sont des céréales qui entrent depuis des siècles dans l’alimentation des chevaux et dont la promesse est pour eux une incitation efficace.

« Recevoir une avoinée » est donc une métaphore. Par extension l’avoine est devenue en langage familier «une série de coups ».

 Et le verbe « avoiner » désigne l’action de donner une correction à un individu.

Oui, bien sûr, bien sûr...
C'est un peu plus élégant que de dire : "je lui ai mis une de ces branlées ! T'aurais vu ça ! Une heure après, il avait le tarin qui pissait encore le sang et même il était pas foutu de mettre un pied devant l'autre !"

Mais, je le reconnais, c'est bien moins imagé !
avatar
Alphabravo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 30 Oct - 19:27




Pourquoi dit-on « ronger son frein » ?

« Ronger son frein » consiste à s’efforcer de contenir l’envie de réaliser un acte. 

Il s’agit donc de se retenir dans la frustration, malgré une vive impatience.

Cette expression apparait au Moyen âge. A cette époque le cheval a une grande importance dans la vie quotidienne.

Dès le 12ème siècle on utilise le mot « frein » pour désigner ce que nous nommons aujourd’hui « mors », 

c’est-à-dire de dispositif métallique placé dans la bouche du cheval et qui étant relié aux rênes permet de conduire l’animal.

Quand il n’est pas monté et qu’il subit un repos forcé, le cheval peut trépigner d’impatience.

 Pour tromper l’ennui il peut ronger son mors en attendant de pouvoir à nouveau galoper. 

Il ronge donc au sens propre son « frein ». 

L’homme qui réfrène son envie d’agir ou de s’exprimer en fait de même, au figuré.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 1 Nov - 11:03

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1107305727 0 0 415 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536859905 -1073697537 9 0 511 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;} @page WordSection1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->
 

 
 
Quelle est l’origine de l’expression « prendre la mouche » ?
 
Allons droit au but, « prendre la mouche » consiste à se vexer.
 
Il existe deux explications sur l’origine de cette expression.
 
La première est animale. Au milieu du XVIIe siècle, date d’apparition de cette expression,
 
une « mouche » désignait tous les insectes volants qui peuvent troubler le calme d’une existence ou d’un repos,
 
 tels les mouches elles-mêmes mais aussi les guêpes, les abeilles, les frelons ou encore les taons.
 
 Or quand un de ces insectes vient déranger une vache ruminant paisiblement dans un champ,
 
celle-ci peut avoir une réaction brutale et soudaine. Elle se secoue et dans certains cas fuit.
 
 En l’observant on peut s’interroger sur la vivacité de son comportement et penser qu’il est quelque peu disproportionné.
 
La seconde hypothèse relève que la « mouche » désignait dès le 16ème siècle une pensée négative soudaine.
 
 Quand nous prenons la mouche, notre esprit prendrait ainsi ombrage d’un souci arrivé brusquement.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 2 Nov - 7:40


 
Pourquoi dit-on « parler français comme une vache espagnole » ?

Ceux qui parlent français comme une vache espagnole le parlent très mal.
 
L’expression est datée de 1640. Plusieurs explications ont cours quant à son origine.
 
Selon la première, le mot « vache » serait une déformation du mot « vasces » qui signifiait « basque ».
 
La véritable expression serait donc « parler le français comme un Basque espagnol »
 
 (un basque qui se trouverait du côté espagnol de la frontière).
 
Pour les tenants de la deuxième hypothèse, le mot vache serait une altération de « basse » signifiant « servante ».
 
En raison de la basse couche dont elle est issue sa maitrise de la langue serait médiocre.
 
Enfin selon la troisième explication proposée par Alain Rey et Sophie Chantreau,
 
 la référence à la vache était à l’époque systématiquement connotée péjorativement, comme dans « être sorcier comme une vache ».
 
 Et de la même façon, « espagnol » revêtait un caractère négatif.
 
Ce serait donc l’utilisation cumulée de ces termes qui expliquerait le sens donné à l’expression.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 2 Nov - 22:56


 
 
 
D’où vient l’expression « un secret de Polichinelle » ?
 
Un secret de Polichinelle est un faux secret car il est connu de tous.
 
Mais les personnes placées dans la confidence ne savent pas avec précision
 
quel est le degré de connaissance du secret de la part des autres.
 
Polichinelle est un personnage de la commedia dell’arte.
 
 Doublement bossu il est caricatural, débrouillard, fait preuve d’esprit et ne respecte pas les codes sociaux.
 
Dans une de ses aventures, il désire se venger d’un seigneur.
 
 Pour se faire il va révéler au roi, comme un secret, l’infirmité cachée du dit seigneur :
 
 il aurait le corps couvert de plumes. Mais il fait promettre au roi de garder le secret.
 
 Le problème est qu’il procède de la même manière avec tous les courtisans, leur demandant à tous de n’en dire mot.
 
Toute la cour est alors au courant.
 
 Depuis ce secret mal gardé on appelle « secret de Polichinelle » les secrets qui n’en sont pas.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 4 Nov - 11:31


 
Quelle est l’origine de l’expression « franchir le Rubicon » ?

 
« Franchir le Rubicon » consiste à franchir une étape décisive et souvent irréversible.
 
Il s’agit de prendre un chemin et d’assumer les conséquences de ce choix risqué.
 
Cette expression date de 49 avant J.-C. Il s’agit d’une référence directe à la révolte de César contre Rome.
 
À cette époque le Rubicon était un cours d’eau qui marquait la frontière entre la Gaule et l’Italie romaine.
 
Soucieux d’assurer la sécurité de Rome, le sénat romain avait interdit aux troupes militaires de passer le Rubicon armées.
 
 Aussi quand César se trouva face au Rubicon, il aurait dû déposer les armes.
 
Mais il n’en fit rien. Jules César désobéit, viola la loi du Sénat romain et traversa le Rubicon avec ses légions en armes le 10 ou 12 janvier 49 av. J.-C.
 
A cette occasion il aurait prononcé la célèbre locution latine « Alea jacta est »signifiant « le sort en est jeté ».

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 5 Nov - 8:40


 
 
Pourquoi dit-on « tomber en quenouille » ?
 
« Tomber en quenouille » signifie être laissé à l’abandon, perdre de sa valeur.
 
Cette expression est marquée par une certaine misogynie.
 
La quenouille est un instrument utilisé autrefois par les femmes pour réaliser des travaux de couture ou de filage.
 
 Progressivement on s’est mis à désigner les femmes par ce terme. Dès le XVIème siècle on disait que quelque chose,
 
 généralement un bien immobilier, était tombé en quenouille quand par succession il était devenu la propriété d’une femme.
 
Mais l’expression était péjorative. Le véritable sens était que le bien tombé en quenouille était tombé très bas puisqu’il était en possession
 
 d’une personne du sexe faibe. Celle-ci allait forcément faire dépérir la propriété.
 
La maxime s’appliqua également au royaume de France. Celui-ci ne pouvait échoir aux femmes.
 
L’expression s’applique aujourd’hui à tout type de bien et a conservé son caractère méprisant.
 
En revanche la référence ouvertement misogyne s’est fort heureusement atténuée avec la disparition progressive des quenouilles.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 6 Nov - 8:12


 
 
 
Quelle est l’origine de l’expression « reprendre du poil de la bête » ?

« Reprendre du poil de la bête » signifie « aller mieux après avoir été malade ».
 
 De manière plus large cette expression s’emploie pour désigner une inversion de tendance,
 
 une prise d’avantage après avoir été en position de faiblesse.
 
A l’origine, le sens de l’expression est assez différent.
 
 Elle était utilisée pour indiquer qu’il fallait chercher le remède dans ce qui avait provoqué le mal.
 
Elle se fondait sur la croyance ancienne et répandue que les poils des animaux qui venaient de mordre une personne pouvaient être appliqués
 
sur la plaie à des fins de guérison. Ils pouvaient être utilisés tels quels, prélévés directement sur la bête ou bien réduits à l’état de cendre.
 
Il est encore possible de trouver trace de cette explication dans l’utilisation moderne de l’expression
 
 en ce qu’elle porte l’idée d’un ressaisissement, la nécessité de se confronter à la cause de ses problèmes pour en trouver l’issue.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 7 Nov - 8:30


 
Pourquoi dit-on « olé-olé » ?
 
On peut dire d’une personne, situation ou œuvre d’art, qu’elles sont un peu « olé-olé ».
 
Par l’usage de cette expression il s’agit de critiquer leur coté libre pour ne pas dire osé et suggestif.
 
 Une vieille dame dira que certaines scènes d’un film sont olé-olé pour souligner leur caractère indécent à ses yeux.
 
L’expression emprunte le « olé » à la langue espagnole.
 
En effet ce mot prononcé dans cette langue peut être crié durant certaines danses comme le flamenco ou la sévillane.
 
 Pris par l’ambiance du spectacle, le public peut en effet être amené à s’exclamer de la sorte.
 
Ceux qui font la fête manifestent ainsi leur joie. Mais les aficionados l’utilisent aussi pour saluer les passes du torero lors des corridas.
 
Cette exclamation semble être utilisée largement depuis le début du 20ème siècle.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 7 Nov - 20:11


 
 
Quelle est l’origine de l’expression « être soupe au lait » ?
 
Une personne est dite « soupe au lait » si elle s’emporte rapidement, change vite d’humeur,
 
 et de manière générale si elle est imprévisible face à une situation qui ne lui convient pas.
 
L’expression est donc descriptive d’un comportement humain caractéristique du coléreux
 
 qui s’emporte facilement puis se calme très rapidement.
 
Elle date du 19ème siècle et trouve son origine, de façon attendue, dans la cuisine.
 
Le lait sur le feu bout en effet très brutalement et redescend tout aussi vite une fois retiré.
 
 Comme ce liquide la personne dite « soupe au lait », après s’être emportée, retrouve son état normal dans des délais très brefs.
 
L’analogie entre le caractère d’un individu et les caractéristiques chimiques du lait sur le feu est évidente.
 
 On a donc recours à cette expression par analogie avec le bouillonnement qui ne prévient pas.
 
Bien qu’elle semble dater du 19ème siècle, on trouve trace de la première utilisation de l’expression en 1919.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 9 Nov - 7:55


 
D’où vient l’expression « habillé comme l’as de pique » ?
 
D’une personne mal vêtue, on peut dire qu’elle est «habillée comme l’as de pique».
 
Au 17ème siècle on utilisait cette expression pour désigner quelqu’un d’idiot ou de ridicule.
 
 On la trouve par exemple chez Molière qui dans sa pièce Le dépit amoureux, utilise «as de pique» pour insulter, qualifier d’imbécile.
 
Mais pourquoi donc un as de pique ? Il semble que cette carte ait été retenue non pour sa valeur en cartomancie,
 
c’est-à-dire la mort, mais parce que l’as de pique fait penser au croupion d’une volaille.
 
C’est en tous cas ce qu’explique Delphine Gaston dans Nos 500 expressions préférées (éd. Larousse).
 
Comparer l’aspect physique de quelqu’un à un as de pique revient donc à le comparer métaphoriquement à un croupion.
 
Il a l’air d’un imbécile qui ne ressemble à rien si ce n’est à un trou du cul.
 
De nos jours l’expression est surtout appliquée en lien avec des vêtements choisis sans goût.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 9 Nov - 22:21


 
Quelle est l’origine de l’expression « passer sur le billard » ?
 
Il s’agit d’une expression relativement récente. Dès le début du 20ème siècle le billard désigne une table d’opération.
 
Monter dessus signifie donc « se faire opérer ».  Mais il existe d’autres explications.
 
En voici quelques-unes sous réserve de leur exactitude.
 
Durant la première guerre mondiale, et déjà même pendant la guerre de 1870,
 
certains affirment qu’en l’absence de tables d’opération pour traiter les blessés, les autorités auraient réquisitionnées des tables de billards.
 
D’autres pensent que le docteur Billard aurait donné son nom aux fauteuils de dentistes fabriqués à partir de 1875.
 
 Le « billard » se serait ensuite appliqué non seulement à ces fauteuils mais aux tables d’opérations chirurgicales.
 
Enfin il semblerait que dans l’argot des poilus de la première guerre, le billard désignait le terrain où se déroulaient les combats.
 
Passer sur le billard aurait donc signifié à l’époque sortir d’une tranchée pour aller au combat direct.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 10 Nov - 19:16


 
Pourquoi dit-on « snob » ?
 
Un snob est une personne qui aime les manières ou adopte des postures à la mode dans des microcosmes qui se pensent distingués et
 
 qui entretiennent un mépris pour ceux qui n’adhèrent pas à leur mode de vie.
 
L’usage de l’expression « snob » remonte au 18ème siècle en Angleterre.
 
 Le mot est la contraction du latin «sine nobilitate» (sans noblesse), et s’écrivait «s.nob.».
 
 Cette mention figurait sur les registres d’inscription de l’université de Cambridge afin de préciser que l’étudiant
 
en question était issu de la petite bourgeoisie et non de la noblesse.
 
Il s’agissait donc d’une information écrite à caractère personnel figurant dans un fichier scolaire.
 
Or parmi ces élèves qui n’appartenaient pas à la noblesse certains voulaient imiter par jalousie les manières des aristocrates.
 
A défaut d’appartenir à l’élite, ils tendaient à reproduire le comportement de cette classe sociale qui s’estimait supérieure.
 
 Les aristocrates eux n’appréciaient guère ce comportement et en retour les traitaient de «snobs».

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > Hier à 8:21




Pourquoi souhaite-t-on bonne chance en disant “Merde” ?

L’interjection « merde » est d’abord un juron. 

Connue comme « le mot de Cambronne », elle fait référence à un passage très précis du roman de Victor Hugo, Les Misérables. 

L’auteur y relate un évènement survenu lors de la bataille de Waterloo.

 Le général Pierre Cambronne aurait ainsi eu recours au mot « merde » l

orsque le général britannique Charles Colville lui intima l’ordre de rendre les armes.

Quant à sa signification relative à la chance, il n’y a aucune certitude quant à son origine.

 Cependant il est communément admis qu’elle vit le jour dans le monde du théâtre à la fin du 19ème siècle.

 En effet utiliser les termes « bonne chance » était alors censé porter malheur. 

Il fallut trouver une astuce et on eut recours à une expression de substitution.

A cette époque on pouvait juger du succès d’une pièce par le nombre de fiacres et donc d’attelages de chevaux attendant les spectateurs à

 la sortie du lieu de spectacle. Aussi le nombre de crottins était proportionnel au succès d’une pièce.

 Souhaiter de la merde signifiait par conséquent souhaiter plein succès à une pièce.

A noter que l’acteur à qui un « merde » est adressé ne doit pas, selon la tradition, exprimer de remerciements en retour.

Du monde du théâtre l’usage de l’expression s’est ensuite progressivement répandu dans la société.

_________________
   
  
Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.




Coluche
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum