Expressions pour parler français.....

Page 19 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant

Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 22 Avr - 10:33

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 7-10


D’où vient l’expression « dire pis que pendre » ?

« Dire pis que pendre » signifie dire beaucoup de mal de quelqu’un, à tort ou à raison, avec le plus souvent la tenue de propos médisants.
 Par exemple, des électeurs peuvent dire « pis que pendre » sur leur nouveau maire.
 On peut dire mais aussi écrire « pis que pendre » sur une personne. 
Mais de quel « pis » peut-il bien s’agir ? Et pourquoi donc « pendre » ? 
Cette expression du 16ème siècle est à première vue surannée et bien énigmatique. 
« Pis » signifie « pire » en vieux français. On en trouve trace notamment dans l’expression « aller de mal en pis ». 
Quant au verbe « pendre » il fait bien référence à la mort par pendaison. 
Aussi l’expression doit être comprise comme signifiant « dire à propos de quelqu’un encore pire que ce qui suffirait à le faire pendre ».

roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 23 Avr - 12:03

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 Expres11

Pourquoi dit-on « attendre 107 ans » ?

Cette expression date du Moyen-âge à Paris.
 Elle fait référence au nombre d’années nécessaires à la construction de la cathédrale Notre-Dame.
Même si les historiens ne sont pas tous d’accord sur les dates exactes 
il est généralement acquis que les travaux pharaoniques pour l’édification du monument commencèrent en 1163
 pour s’achever plus d’un siècle plus tard, 107 ans pour être précis, en 1270.
 Non seulement des ouvriers passèrent toute leur vie sur le chantier mais plusieurs générations s’y succédèrent.
Les Parisiens durent donc faire œuvre de patience face cette entreprise interminable.
 Ainsi serait née l’expression désormais entrée dans le langage courant dès lors qu’un individu s’agace d’une longue attente.
A noter que dans l’ensemble des pays de l’Europe de l’Ouest, les XIe et XIIe siècles voient une croissance considérable des populations urbaines.
 Celle de Paris passe de 25 000 habitants en 1180 à 50 000 vers 1220, 
ce qui en fait une des plus grandes villes d’Europe. Dès lors les églises existantes deviennent trop petites pour accueillir tous les fidèles.
 Et l’on voit naitre un peu partout en France de nouveaux chantiers de construction d’églises.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 24 Avr - 14:54

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 Unname12

Quelle est l’origine de l’expression « se faire du mouron » ?

L’expression  »se faire du mouron » signifie qu’une personne se fait beaucoup de souci.
Le mot « mouron » est pour le moins énigmatique. 
Il désigne des herbes de très petite taille que l’on trouve à la campagne. 
Or depuis le 19ème siècle on utilise ce mot en argot pour parler d’une touffe de poils, de la chevelure.
L’expression signifie donc littéralement « se faire des cheveux » 
qui n’est que la forme simplifiée d’une autre expression « se faire des cheveux blancs ».
 Par ricochet, « se faire du mouron » s’est mis à signifier au 20ème siècle « se faire de la bile », 
autre expression au sens équivalent.
On remarque que ces expressions qui ont toutes la même signification, font toute référence à une production involontaire du corps humain.
 Comme si l’impossibilité ou l’incapacité à en contrôler le surgissement ou la transformation
 (dans le cas de la couleur blanche des cheveux) était source d’une grande inquiétude pour les hommes.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 25 Avr - 11:02

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 1-10

Pourquoi dit-on un « steak tartare » ?



La recette du steak tartare consiste en un plat à base de viande de bœuf ou de viande de cheval crue, généralement hachée. 
Son origine est lointaine. Les tribus nomades des steppes de Mongolie, les Tatars ou Tartares, 
se déplaçaient à cheval entre l’est de la Mongolie et l’actuel Kazakhstan.


Pour se nourrir, cet ancien peuple turc découpait des morceaux de viande qu’ils salaient puis plaçaient juste sous la selle de leurs chevaux. 
Lorsqu’ils cavalaient, les mouvements de la monture malaxaient naturellement la viande et le poids du cavalier permettait d’évacuer l’excès de sang.
 Quelques heures suffisaient pour l’attendrir complètement. 
Pour la consommer il suffisait ensuite d’enlever l’excès de sel et de la hacher grossièrement, sans cuisson préalable.


Nous tenons ces informations de l’ingénieur et cartographe du XVIIe siècle Guillaume Levasseur de Beauplan, 
qui après avoir servi en Pologne-Lituanie, a publié un livre intitulé 
« Description de l’Ukranie » contenant des descriptions détaillées des pratiques des peuples nomades locaux.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 26 Avr - 22:59

Expressions pour parler français..... - Page 19 1a9e0410


D’où vient l’expression « sous les feux de la rampe » ?

Celui qui se trouve « sous les feux de la rampe » bénéficie d’une exposition publique.
Mais de quelle rampe s’agit-il au juste ? Et pourquoi serait-elle en feu ?
Cette expression trouve son origine dans le monde théâtral. 
Dans les salles de spectacle du 17ème siècle la scène était éclairée grâce à des chandelles disposées à l’arrière de la scène.
Mais cet éclairage était insuffisant. Les spectateurs avaient du mal à voir les comédiens.
Les metteurs en scène décidèrent alors de déplacer les chandeliers et de les installer sur une planche,
la rampe, située à l’avant de la scène. Etre « sous les feux de la rampe » désignait donc simplement « être sur scène ».
Au 20ème siècle, malgré le recours à l’électricité pour éclairer les théâtres, 
l’expression continua d’être employée. Sa signification s’élargit cependant pour traiter des personnes qui
même de façon temporaire se trouvent sous les projecteurs de quelque nature qu’ils soient.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 27 Avr - 15:18

Expressions pour parler français..... - Page 19 Histoi10


D’où vient l’expression « ménager la chèvre et le chou » ?

Ménager la chèvre et le chou consiste à satisfaire deux avis ou intérêts divergents.
L’usage du verbe « ménager » se comprend aisément. Il s’agit de prendre soin.
Cette expression née au 13ème siècle décrit la difficulté qu’il y a, en présence d’une chèvre et d’un chou,
à maintenir le chou intact et la chèvre calme
. Leurs intérêts sont opposés. Si on ne fait rien la chèvre dévorera le chou rapidement. 
Il faut donc une grande habileté pour garantir la sécurité du chou !
Pour certains l’expression trouverait son origine dans problème à résoudre intellectuellement.
Si on fait traverser une rivière à un loup, une chèvre et un chou dans une barque ne pouvant contenir qu’un d’entre eux 
il convient de ne pas laisser sur la rive, le loup et la chèvre ou la chèvre et le chou.
Il faudrait dès lors faire passer la chèvre, revenir pour transporter le chou et le déposer, pour ensuite repartir avec la chèvre. 
Puis laisser la chèvre et prendre le loup avant de revenir enfin chercher la chèvre.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 28 Avr - 13:58

Expressions pour parler français..... - Page 19 Long-c10



Pourquoi dit-on «22 v’là les flics !» ?

On dit parfois que le « Vingt-deux » signifie « couteau » dans l’argot français du 19ème siècle.
Et l’arme favorite des brigands était le « couteau d’arsouille » avec sa lame de 22 centimètres. 
22 signifierait donc « tous à vos armes » face à un danger.
Mais c’est une autre explication, datant du 19ème siècle elle aussi qu’il est préférable de retenir car elle fait presque consensus.
Dans les imprimeries de l’époque ceux dont le rôle était de composer les textes avant impression, 
les linotypistes, avaient mis en place un code typographique pour prévenir de l’arrivée d’un responsable
En imprimerie, la taille des lettres s’appelle le corps. Elle est désignée par des chiffres. 
Si les corps 9 et 10 sont de tailles ordinaires, le corps 11 commence déjà à être plus grand.
Le corps 22 est donc très grand. Il convenait parfaitement pour signifier l’importance hiérarchique d’un arrivant. 
Si l’un des ouvriers criait «22», ses collègues comprenaient tout de suite que le contre maitre était en vue.
Il semble même que le «44» fut un temps utilisé pour prévenir de l’arrivée d’un responsable encore plus important.
Mais c’est le 22 qui est resté pour désigner l’autorité puis la police.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 29 Avr - 11:36

Expressions pour parler français..... - Page 19 Parler10


Pourquoi dit-on « payer en monnaie de singe » ?

Cette expression qui signifie « ne pas payer réellement » voire « escroquer » trouve son origine dans une pratique du 13ème siècle.

A cette époque sous le règne du roi Saint-Louis,
on mit en place une nouvelle taxe pour passer sur le Petit-Pont reliant à Paris l’île de la Cité au quartier Saint-Jacques.
Toute la population devait ainsi s’acquitter de cette taxe.
Mais une catégorie de personnes en était exemptée :
les forains ou jongleurs qui possédaient un singe en raison de leur activité professionnelle.
Ceux-ci pouvaient en effet se présenter au « péage » et faire réaliser un numéro à leur animal et 
ce afin de passer sans débourser un centime.
Le spectacle donné divertissait celui qui était chargé de collecter le droit de passage et le propriétaire du singe pouvait passer librement.
Il franchissait le pont sans payer car il avait précisément payé en monnaie de singe.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 30 Avr - 7:40

Expressions pour parler français..... - Page 19 Sans-t10


D’où vient l’expression « se lever du pied gauche » ?

Se lever du pied gauche signifie être de mauvaise humeur, mal débuter sa journée. 
Il se peut que l’expression soit due tout simplement au fait que les droitiers soient majoritaires dans la population.
 Par conséquent pour la plupart d’entre nous et pour un meilleur équilibre, il vaut mieux se lever du pied droit.

Mais à y regarder de plus près depuis l’Antiquité le côté gauche a une connotation négative. 
L’adjectif latin «sinister» qui a donné le mot «senestre», signifiant la gauche en ancien français, a aussi donné le mot «sinistre». 
C’est dire si la gauche est chargée péjorativement.
La gauche est également associée à la maladresse, d’où l’expression avoir « deux mains gauches ».
 De même le « pied gauche » est considéré comme le mauvais pied.
Enfin, déjà les augures romains chargés d’interpréter les signes des dieux pour prédire l’avenir et
 conseiller les puissants observaient la direction des oiseaux dans le ciel. 
S’ils venaient de la gauche, il s’agissait d’un mauvais présage.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 1 Mai - 14:03

Expressions pour parler français..... - Page 19 Sans-t10


Pourquoi dit-on « sourd comme un pot » ?

Il n’existe malheureusement aucune certitude sur l’origine de l’expression 
« sourd comme un pot » qui date du 18ème siècle.
Certes un pot peut avoir des anses qui ressemblent à des oreilles.
 Et comme il s’agit d’un objet, il est bel et bien inerte et sourd.
 C’est d’ailleurs la théorie de Walter Gottschalk en 1930.
Pour d’autres il faut rapprocher cette expression du mot « pot » en argot dans lequel il signifie le derrière ou les fesses d’une personne.
 Par extension on serait donc « sourd comme un trou de balle ».
 Mais on peut fortement douter de cette explication puisque cette signification argotique ne serait apparue qu’au 19ème siècle.
Enfin on dit également qu’il s’agirait de la traduction très approximative de l’expression anglaise 
« to be as deaf as a post » qui signifie littéralement « être sourd comme un poteau ».
 Il semble bien que dans certaines régions méridionales de France, 
en tendant bien l’oreille, on entende utilisée cette dernière expression.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 2 Mai - 10:04

Expressions pour parler français..... - Page 19 Unname11

Quelle est l’origine du « pain béni » ?

L’expression « pain béni » est d’origine chrétienne.
 Elle est le synonyme d’une opportunité inattendue.
Dans les tous premiers temps de l’église ce sont les fidèles eux-mêmes qui portaient à la fois le vin e
t le pain au prêtre avant la messe pour la communion. 
Au 7ème siècle cette tradition s’est codifiée et entra durablement dans la tradition.
Concrètement, chaque dimanche chaque famille devait apporter une grande quantité de pain afin que le prêtre le bénisse. 
Il était ensuite distribué à ceux qui ne communiaient pas. 
Il s’agissait donc d’une compensation de l’hostie pour ceux qui n’étaient pas là où était dans l’impossibilité de communier 
(comme les enfants par exemple).
Cette tradition perdura jusqu’au 20ème siècle notamment en Bretagne. 
Ensuite elle s’est éteinte progressivement en raison notamment d’abus de certains puissants qui 
s’appropriaient indûment de larges quantités de pain.
Au 20ème siècle l’expression prend le sens d’un cadeau divin, 
quelque chose qui arrive au bon moment et sans effort particulier.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 3 Mai - 11:03

Expressions pour parler français..... - Page 19 Histoi10


Expressions pour parler français..... - Page 19 216Expressions pour parler français..... - Page 19 Xvm55910

La formule s'emploie par malice lorsque l'on renonce à deviner la clef d'une question. 

Mais d'où vient-elle ? 

Pourquoi parle-t-on de chat et non de chien ou de chameau ? 
Le Figaro revient sur l'histoire de la locution.
À défaut de retrouver le chat que nous avions eu dans la gorge en février dernier, 
nous nous efforcerons aujourd'hui de nous concentrer sur celui qui nous a pris notre langue. Si tant est que celle-ci soit bien pendue, 
il demeure toutefois assez difficile de l'imaginer se faire attraper par l'une de nos petites boules de poils. 
Aussi chapardeuses soient-elles. Alors d'où vient cette expression capillotractée? Le Figaro revient sur ses origines.

Une origine qui trouverait son nom chez celui d'une certaine Mme de Sévigné, maîtresse des badineuses et reine des épistolières. 
L'expression n'aurait pas pu naître en effet entre de meilleures mains.
Ou du moins concernant notre expression, dans une meilleure bouche. 
Georges Planelles narre l'histoire de cette création linguistique dans son livre Les 1001 expressions préférées des Français. 
En réalité, nous explique l'auteur, le dicton n'est pas tout à fait né sous la plume de la charmante mondaine. 
Il a été inspiré d'une expression retrouvée, entre autres, chez l'écrivaine.
Elle qui ne tarissait pas d'expressions animales pour qualifier ses admirateurs... 
Le CNRTL note notamment son usage du terme affectif «mon petit chat» dans ses Lettres.

De Mme de Sévigné à George Sand
«Auparavant, on disait ‘Jeter sa langue aux chiens'», écrit l'auteur. 
L'expression servait à représenter métaphoriquement à son interlocuteur les restes que l'on jetait aux canidés et 
par extension «ce qui n'a pas de valeur». «Leur jeter sa langue, c'est leur abandonner l'organe de la parole» et 
par conséquent indiquer que l'on renonce à trouver la solution du problème.

Qu'en est-il alors de ce transfert du chien au chat? La réponse que donne l'auteur ne manque, pour ainsi dire, pas de chien.
Georges Planelles fait en effet remonter ce revirement au XIXe siècle.
Et plus précisément chez une certaine Aurore Dupin alias George Sand. 
«Mettre quelque chose dans l'oreille du chat», ainsi que le rappelait l'écrivaine,
«c'était lui confier quelque chose qui devait rester secret, oublié.» 
Plus attentif et à même d'écouter les secrets de ces maîtres, 
le chat était ainsi représenté comme le gardien des secrets et par définition,
comme l'animal au silence d'or, qui sait tout.

Ainsi que l'écrivait E. de Goncourt dans Charles Demailly 
«Une fois, deux fois, trois fois, donnez-vous votre langue au chat?», en 1860,
l'expression «donner sa langue au chat» a permis de réunir en une locution l'idée d'une langue déficiente et 
le besoin de s'en remettre à l'autre pour découvrir la clef du problème.

Voilà donc une expression qui malgré le dicton est bien comme chien et chat!

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 4 Mai - 9:03

Expressions pour parler français..... - Page 19 1a9e0410


Expressions pour parler français..... - Page 19 3_file10

S’emporter très vite.
Origine


Autrefois, quand les chevaux étaient encore utilisés pour faire la guerre, 
on utilisait les "chevaux de bataille", autrement appelés "destriers" (car les chevaliers les conduisaient de la main droite).
Ces chevaux étaient très hauts et forts, si bien que l’on dominait mieux son adversaire. 
L’image du courageux chevalier partant défendre ses intérêts ou ceux de son pays "sur son fidèle destrier" est restée, 
et c’est depuis le XVIe siècle que l’on dit d’une personne qu’elle "monte sur ses grands chevaux"
lorsqu’elle s’emporte et devient parfois agressive lorsqu’elle tente de défendre son point de vue.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 5 Mai - 11:38

Expressions pour parler français..... - Page 19 Parler10




Expressions pour parler français..... - Page 19 4_file10


Lorsqu’une personne est triste ou désespérée, on dit qu’elle «broie du noir». 
Cette expression imagée provient d’une technique utilisée dans le domaine artistique à la Renaissance.
A l’origine, c’étaient en effet les peintres du XVIe siècle qui «broyaient du noir»,
au sens propre du terme, en écrasant du bois carbonisé notamment, pour obtenir de la peinture sombre.
Au siècle suivant, les médecins ont repris l’image de la mélasse noire ainsi obtenue pour l’associer à la bile noire.
Celle-ci faisait en effet partie des quatre humeurs (des liquides corporels)
utilisées dans les théories médicales de l’époque et qui étaient censées influer sur le comportement des êtres humains.
La bile noire était ainsi réputée pour provoquer la mélancolie.
Malgré l’abandon de cette doctrine, le lien entre la bile noire et la tristesse a été conservé,
et l’expression «broyer du noir» est progressivement passée dans le langage courant au XIXe siècle.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 6 Mai - 9:53

Expressions pour parler français..... - Page 19 Long-c10



Expressions pour parler français..... - Page 19 5-e5210

Etre pris d’une passion très subite.

Origine


Au XVIIe siècle, "le coup de foudre" était un événement inattendu et en général désagréable, qui générait beaucoup de stupéfaction.
A la fin du siècle, le "coup" avait déjà le sens d’"événement brutal et impressionnant". 
On l’associa alors au domaine sentimental et aux émotions. La "foudre", quant à elle, symbolisa la rapidité ("rapide comme l’éclair"),
mais également le feu, qui au figuré prend le sens de "passion".
Mais le "coup de foudre", en tant qu’émotion soudaine et violente ressentie à l’égard d’une personne ou d’une chose,
n’est réellement apparu que vers la fin du XVIIIe siècle.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 7 Mai - 13:20

Expressions pour parler français..... - Page 19 Sans-t10


Expressions pour parler français..... - Page 19 118


Affirmer ses propos avec ferveur.
Origine


Au Moyen Age, lorsque les enquêtes concernant la culpabilité d'une personne s'annonçaient longues et fastidieuses, 
on préférait soumettre les accusés à une épreuve appelée le "jugement de Dieu". Celle-ci existait de différentes manières.
Il pouvait s'agir de tournois, de duels, mais également d'autres formes d'épreuves beaucoup plus radicales. 
On attachait parfois un accusé par les poignets et par les chevilles et on le jetait dans l'eau.
Si son corps flottait, c'est qu'il était coupable. Il pouvait également s'agir de tenir dans ses mains une barre de fer sortant des braises ou
encore de laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, cela signifiait que l'on était innocent.
"Mettre sa main au feu" est donc une référence à ce "jugement de Dieu",
et on l'emploie lorsque l'on cherche à convaincre une personne que l'on a raison.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 8 Mai - 10:54

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 Expres11


D’où vient l’expression « l’affaire est dans le sac » ?

L’affaire qui est « dans le sac » est entendue.
Elle est terminée, le problème est réglé, l’accord est trouvé.
On ne reviendra plus dessus.
On doit cette expression au monde judiciaire de l’Ancien Régime.
A cette époque, comme en grande partie de nos jours, toutes les pièces utilisées lors d’un procès étaient sous forme de papier.
Les avocats à la fin de leurs plaidoiries ou les juges une fois le verdict rendu,
rangeaient ces documents dans de grands sacs de toile ou de cuir. 
Le juge déclarait par ailleurs « l’affaire est dans le sac » 
lorsque l’affaire avait été jugée et ne serait pas réexaminée.
L’avocat persuadé qu’il n’aurait pas à les ressortir pour les utiliser compte tenu de la qualité de son travail, 
comme le juge eu égard au caractère définitif de sa décision, donnaient ainsi à cet acte une tonalité irrévocable.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 9 Mai - 13:26

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 Unname12


D’où vient l’expression « mettre en quarantaine » ?


La quarantaine est une mesure sanitaire provisoire consistant à isoler des individus, des animaux ou
des végétaux pendant un certain temps, dans le but de prévenir la contagion de maladies. 
Aujourd’hui cette expression est aussi utilisée au figuré pour exprimer l’idée de la mise à l’écart,
l’exclusion contrainte d’une personne.
On trouve trace de ses premières utilisations dans le sens médical que nous lui connaissons au 17ème siècle. 
Afin d’éviter le développement d’épidémies on isolait alors notamment dans les ports et pendant 40 jours,
les voyageurs que l’on pensait atteints et contagieux afin qu’ils ne puissent pas circuler librement.
L’isolement pouvait avoir lieu notamment à bord de navires et la période de 40 jours se justifiait parce que l’on pensait à 
l’époque qu’il s’agissait de la période d’incubation des maladies pouvant donner lieu à des épidémies.
Réduit par la suite à 2 semaines, ce délai est aujourd’hui variable et varie en fonction de règles nationales,
internationales et de la nature de ce qui nécessite l’isolement.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 10 Mai - 11:14

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 1-10

Pourquoi parle-t-on d’une « sainte-nitouche » ?

Une sainte nitouche est une personne hypocrite.
Elle prend des airs innocents et prudes alors qu’elle est en réalité tout l’inverse. 
Elle se donne l’apparence d’une femme chaste et innocente pour cacher sa véritable nature.
On en trouve la première trace dans Gargantua de Rabelais paru en 1534. 
Une déformation phonétique serait à l’origine de l’expression.
« Nitouche » est formé à partir de l’expression « n’y touche pas » qui est selon les interprétations, 
soit une remontrance adressée à quelqu’un qui désirerait effectuer une tentative de séduction,
soit une façon d’indiquer à une tierce personne que telle jeune fille ne peut être convoitée car elle n’est pas dévergondée comme on le croit.
Il existe également une autre explication. Une sainte est une personne qui a fait voeu de chasteté avant le mariage.
On ne peut donc pas y toucher, « on n’y touche pas » déformée avec le temps en « on nitouche pas ».
Dans tous les cas c’est le recours ironique à cette expression qui lui a permis de passer à la postérité.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 11 Mai - 22:08

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 2-big_10


D’où vient l’expression « portrait craché » ?

Si quelqu’un est le portrait craché d’un tiers, cela signifie qu’il lui est très ressemblant, qu’il a une apparence similaire.
L’expression est étonnante car on ne crache pas un portrait ! Elle semble de surcroit porter une connotation péjorative.
Ce qui n’est pas le cas.
Cette expression est apparue au 15ème siècle. Les linguistes avancent deux hypothèses.
Selon la première, il y aurait eu une assimilation progressive entre le crachat et la parole.
Cracher serait parler. Et parler pour décrire une réalité c’est un peu la recréer à l’identique. 
En crachant par la parole, on reproduirait donc un fait.
La seconde hypothèse se base sur le fait que le crachat est parfois associé à la reproduction.
Il existe en effet une analogie chez certains peuples entre la salive crachée et la semence.
Or se reproduire consiste à générer un être qui est au moins partiellement identique à son géniteur.
On se reproduit donc à la fois esthétiquement et génétiquement.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 12 Mai - 11:32

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 2-big_10

Pourquoi dit-on « vivre dans une tour d’ivoire » ?

Si on dit d’une personne qu’elle vit dans une tour d’ivoire, cela signifie qu’elle a adopté un mode vie solitaire. 
Elle est coupée du monde extérieur de façon volontaire et pleinement consentie.
Par choix, cette personne vit donc isolée de la fureur du monde.

Cette expression a une origine littéraire. Elle fut popularisée au 19ème siècle par Charles-Augustin Sainte-Beuve. 
L’écrivain et critique littéraire l’utilisa pour décrire le romancier et poète romantique Alfred de Vigny dans Les Consolations, paru en 1830.


Dans cet ouvrage il compare Victor Hugo qui selon Sainte-Beuve « combattit sous l’armure »,
à Alfred de Vigny « plus secret, comme en sa tour d’ivoire » .


Sainte Beuve souligne ainsi la particularité du caractère d’Alfred de Vigny. 
En effet, par nature pessimiste et quelque peu hautain, il aimait se mettre en retrait de la société de son époque pour se consacrer à l’écriture. 
Pour se faire, il affectionnait un lieu précis : son domaine de Charente.
Et plus précisément une minuscule pièce de quelques mètres carrés située au dernier étage de celui-ci où il pouvait écrire dans le calme absolu.
La référence à l’ivoire s’explique quant à elle par la minutie de son travail de poète, tel un sculpteur de ce matériau.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 13 Mai - 15:33

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 4-6ca510


Pourquoi dit-on  »danser devant le buffet » ?




Danser devant le buffet, signifie « ne rien avoir à manger ».
L’origine de cette expression remonte au 16ème siècle. 
Le buffet dont il s’agit ici est le meuble qui se trouve dans les cuisines. 
Quand il est vide on ne peut pas s’alimenter
. Dans une telle situation on peut concevoir qu’on ait envie de pleurer devant le buffet,
ou encore que l’on se sente mal, mais pourquoi donc danser ?
Cela s’explique par un calembour. A cette époque le verbe ‘fringaler’ signifiait ‘danser’. 
Il était le mélange de ‘fringuer’ signifiant ‘sauter’ et de ‘galer’ utilisé comme synonyme de ‘se réjouir’. 
Or une ‘fringale’, est une grande faim !
Dès lors si l’on a faim devant un buffet vide on peut se mettre à fringaler, c’est-à-dire à danser.
Aujourd’hui on trouve comme unique survivance à cet illustre « fringaler » notre adjectif « fringant » !

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 14 Mai - 10:04

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 6-lese10


Pourquoi dit-on “à bon chat, bon rat” ?



L’expression « à bon chat, bon rat » est utilisée pour désigner des adversaires de force égale.
Elle fut employée largement dès les 16ème et 17ème siècles sous la forme suivante : 
« bon assailleur, bon défendeur » et ce dans le cas où les adversaires à 
un combat ou un conflit guerrier présentaient des forces similaires.
Le combat était donc équitable car les deux parties ayant les même atouts.
Dans l’expression qui nous occupe, le chat représente le chasseur face auquel le rat devra user de ruse et 
d’habileté pour échapper aux griffes du félin
. Ainsi le rat sera amené à développer une aptitude certaine pour éviter de se faire attraper 
et l’élève finira par égaler le maître.
La fable de La Fontaine appelée Le Chat et le vieux Rat démontre la nécessité d’user de prudence pour déjouer la ruse : 
« la méfiance / Est mère de la sûreté ».

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 15 Mai - 10:24

Expressions pour parler français..... - Page 19 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 19 7-10

Quelle est l’origine de l’expression: « Montrer patte blanche » ?

« Montrer patte blanche » signifie donner un signe de reconnaissance pour être autorisé à entrer dans un lieu.
Par ce geste on prouve que l’on est digne de confiance.
Cette expression semble trouver son origine, ou du moins l’explication de sa popularisation, dans une fable de 
Jean de La Fontaine qui date de 1668 : Le loup, la chèvre et le chevreau.
Dans cette histoire, la chèvre s’absente et doit laisser son chevreau seul.
Elle lui recommande durant son absence de n’ouvrir à personne, d’être méfiant et d’attendre son retour.
Consigne supplémentaire, le chevreau devra demander à voir la patte du visiteur avant d’ouvrir,
pour s’assurer qu’elle est bien blanche, comme celle de sa mère et non pas sombre comme celle du loup.
Il faudra attendre plus de deux siècles après la mort de La Fontaine pour trouver cette expression reprise dans un ouvrage.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 16 Mai - 10:56

Expressions pour parler français..... - Page 19 1a9e0410


« qui s’y frotte s’y pique » ?

On peut résumer le sens de cette expression par : 
quand on s’attaque à quelqu’un ou un danger, il convient d’en mesurer les risques.
L’expression « Qui s’y frotte s’y pique » date de la fin du 16ème siècle. 
On l’attribue souvent aux ducs d’Orléans qui les premiers ont adopté le porc-épic comme emblème,
mais aussi aux rois de France Louis XI et Louis XII qui l’utilisèrent et dont elle était la devise.

Mais « Qui s’y frotte s’y pique » peut également provenir de la devise historique très proche, de la ville de Nancy,
qui est liée à l’image du chardon : Non inultus premor, ce qui signifie : Je ne suis pas attaqué sans tirer vengeance.
Il s’agissait notamment de la devise de certains chevaliers qui par ces mots prévenaient leurs adversaires de la vigueur 
de leur riposte en cas d’attaque. Les armoiries présentaient par ailleurs un chardon.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 17 Mai - 10:20

Expressions pour parler français..... - Page 19 Histoi10



Quelle est l’origine de l’expression « kif-kif » ?

« Kif » est un dédoublement du mot arabe ‘kif’ qui signifie ‘comme’.
Cette expression qui veut dire « la même chose » et dont la première trace remonte à la fin du 19ème siècle vient d’Algérie.
Proche, « Kif-kif bourricot » se traduit littéralement par « pareil à l’âne ». 
Celle-ci nous serait parvenue grâce aux soldats engagés en Afrique du Nord.
Au début du 20ème siècle l’expression «c’est du kif» signifiant «c’est la même chose» voit le jour.
Mais de nos jours elle peut prêter à confusion puisque  « kif » désigne aussi le cannabis.
En réalité le kif-cannabis vient de l’arabe « kef », c’est-à-dire «béatitude». 
Le verbe « kiffer» en est dérivé.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 19 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum