Expressions pour parler français.....

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 30 Mai - 8:25


 
 
Pourquoi dit-on « de l’eau dans le gaz » ?
 
Quand il y a de l’eau dans le gaz, le désaccord est établi entre plusieurs personnes, souvent dans un couple, et la dispute est proche.
 
Cette métaphore trouve son origine au début du 20ème siècle.
 
A cette époque la cuisine se fait au gaz. Aussi selon l’explication la plus communément admise est la suivante:
 
lorsqu’une casserole posée sur le feu qui fonctionne au gaz déborde, l’eau qui s’y trouve et en sort peut faire vaciller la flamme.
 
De la fumée peut même salors ’échapper. La situation est critique.
 
Si la flamme s’éteint complètement le gaz peut faire courir un risque d’explosion dans l’habitation.
 
Cet état de danger latent explique l’expression.
 
De plus l’eau qui s’évapore au contact du feu crépite et peut faire craindre l’explosion.
 
On peut ainsi aisément assimiler ce crépitement au ton qui monte avant une franche dispute.
 
Quand il y a de l’eau dans le gaz la situation est vraiment dangereuse.

roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 31 Mai - 7:48




D’où vient l’expression « belle lurette » ?

« Belle lurette » signifie « bien longtemps ». On peut ainsi dire « il y a belle lurette que je n’ai pas bu de vin ».

Il s’agit d’une déformation de « belle hurette », une expression dialectale originaire de Bourgogne qui signifiait « belle petite heure ».

L’expression est donc un euphémisme. Par une « petite heure » il faut comprendre « bien plus » !

Un peu comme dans l’expression « un sacré bout de temps » où le « bout de temps » est démultiplié par l’adjectif « sacré ». 

Le mot « lurette » n’existe donc que dans cette expression.

Pour certains on en trouverait la première trace en 1877.

Mais Jean maillet note qu’elle apparaît dans la scène X d’une comédie-vaudeville datant de 1841 

(Un monsieur et une dame, de Xavier, Duvert et Lauzanne): 

« Et prêt à partir avec mon nourrisson qui l’a retenu il y a belle lurette ! »

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  morticia le Jeu 31 Mai - 11:48

Je me suis tellement torturée l'esprit pour savoir d'où venait cette expression ! Laughing

Merci Roberto super titfleur
avatar
morticia
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 1 Juin - 3:52


 
 
Pourquoi dit-on « faire un tabac » ?
 
« Faire un tabac » signifie rencontrer un succès considérable.
 
Il semblerait que cette expression trouve son origine dans le vocabulaire utilisé par les marins du 19ème siècle.
 
A l’époque un « coup de tabac » est une tempête brusque, intense, avec de forts vents et du tonnerre.
 
Elle fait par conséquent beaucoup de bruit. Par extension on a utilisé cette expression dans le milieu artistique quand
 
un spectacle se concluait par des applaudissements nourris. Ainsi au début du 20ème siècle on disait « avoir le gros tabac »
 
quand un artiste était chaleureusement et bruyamment salué par les spectateurs, comme un coup de tonnerre lors d’une tempête en mer.
 
Par la suite l’expression s’est simplifiée pour devenir « « faire un tabac » et son utilisation a dépassé le strict cadre des représentations artistiques.
 
Aujourd’hui dans tous les domaines, on peut « faire un tabac » ou « faire un bide ».

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 2 Juin - 8:14




Pourquoi dit-on « le marchand de sable est passé » ?

Quand on commence à avoir sommeil, nos paupières clignent, on se frotte les yeux comme si on éprouvait une gêne.
 Quand le besoin de sommeil est impérieux et qu’on lutte pour maintenir les yeux ouverts ceux-ci sont attaqués par 
des picotements similaires à ceux provoqués par de petits grains de sable ayant pénétrés entre la paupière et l’œil. 
Dans ce cas on dit, aux enffants surtout, que le marchand de sable est passé. 
Dès le XVIIe apparait le personnage enchanteur qui vient jeter du sable dans les yeux des enfants. 
Pourtant à la fin du XVIIIe siècle on disait simplement « avoir du sable dans les yeux ».
 Ensuite est née cette manière plaisante de dire à un enfant qu’il doit aller se coucher. 
Ce personnage existe dans bien d’autres cultures. Par exemple Sandmann se retrouve dans les cultures germaniques et
 scandinaves mais aussi anglophone (Sandman) où il est toujours chargé d’endormir les enfants en faisant picoter leurs yeux au moyen du sable. 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 3 Juin - 7:04



 
 
Pourquoi dit-on « apprendre par cœur » ?

 
« Apprendre par cœur » consiste à mémoriser scrupuleusement, retenir dans les moindres détails, 

sans forcément comprendre toutes les subtilités.

On doit cette formule à une vieille croyance. Retenir ce qu’on apprend est une affaire de mémoire. 

Or autrefois on plaçait la mémoire non dans le cerveau comme aujourd’hui mais dans le cœur.

 Le cerveau était, pensait-on, sans grande importance. Dès l’Antiquité l’estomac et le foie étaient censés être le centre des sentiments.

 Quant au cœur il était considéré comme le siège de la vie, comme le prouvaient ses battements.

C’est de là que vient cette expression qui signifie apprendre avec son cœur. Au XVIe siècle, on trouve « savoir par coeur » chez Rabelais.

Ce n’est qu’à partir du 19ème siècle que l’homme comprit que le cerveau était le siège de la mémoire et de l’intelligence.
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 4 Juin - 7:49


 
 
Pourquoi dit-on « tourner casaque » ?
 
« Tourner casaque » consiste à changer d’opinion ou de parti soudainement et souvent de façon intéressée.
 Cette expression exprime la même idée que cette apparue plus tardivement « retourner sa veste ».
 
Son origine date du 17ème siècle. Selon Gilles Henry dans son Les expressions nées de l’histoire,
 Charles-Emmanuel Ier de Savoie, duc de Savoie et prince de Piémont eut un rôle déterminant dans son élaboration.
Ce prince passait des alliances changeantes et contradictoires en fonction de ses propres intérêts,
tantôt avec la France, tantôt avec l’Espagne. Or il portait une casaque,
c’est-à-dire un manteau ample à manches longues sur son armure, comme cela était de coutume chez certains hommes d’armes,
les cavaliers, notamment les mousquetaires.
 
Mais sa casaque avait une particularité. Elle était bicolore, blanche d’un côté en référence à la monarchie française,
et rouge de l’autre, en référence à l’Espagne. Pour signifier son allégeance
à l’une ou à l’autre partie il tournait simplement casaque.
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  Sedna le Lun 4 Juin - 10:31

up Merci Roberto. Fort intéressant ce que tu nous mets !  super
avatar
Sedna
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  Sedna le Lun 4 Juin - 10:31

up Merci Roberto. Fort intéressant ce que tu nous mets !  super
avatar
Sedna
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 4 Juin - 11:17

Sedna a écrit:up Merci Roberto. Fort intéressant ce que tu nous mets !  super

Merci ... Ravi

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  granny le Lun 4 Juin - 11:29

Coucou Roberto et Sedna, super ce que tu nous mets Roberto, grâce à toi on apprend plein de choses.

Conte de te revoir Sedna, tu te fais rare.....

_________________
"Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais regarder dans la même direction" A. de Saint Exupéry
Carpe Diem

avatar
granny


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 5 Juin - 7:56


 
 
D’où vient l’expression « sous les feux de la rampe » ?
 
Celui qui se trouve « sous les feux de la rampe » bénéficie d’une exposition publique.
 Mais de quelle rampe s’agit-il au juste ? Et pourquoi serait-elle en feu ?
 
Cette expression trouve son origine dans le monde théâtral.
Dans les salles de spectacle du 17ème siècle la scène était éclairée grâce à des chandelles disposées à l’arrière de la scène.
 Mais cet éclairage était insuffisant. Les spectateurs avaient du mal à voir les comédiens.
 
Les metteurs en scène décidèrent alors de déplacer les chandeliers et de les installer sur une planche,
 la rampe, située à l’avant de la scène. Etre « sous les feux de la rampe » désignait donc simplement « être sur scène ».
 
Au 20ème siècle, malgré le recours à l’électricité pour éclairer les théâtres, l’expression continua d’être employée.
Sa signification s’élargit cependant pour traiter des personnes qui même de façon temporaire
 se trouvent sous les projecteurs de quelque nature qu’ils soient.
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 6 Juin - 8:08


 
 
D’où vient l’expression « l’affaire est dans le sac » ?
 
L’affaire qui est « dans le sac » est entendue. Elle est terminée, le problème est réglé, l’accord est trouvé.
On ne reviendra plus dessus.
On doit cette expression au monde judiciaire de l’Ancien Régime.
A cette époque, comme en grande partie de nos jours, toutes les pièces utilisées lors d’un procès étaient sous forme de papier.
 Les avocats à la fin de leurs plaidoiries ou les juges une fois le verdict rendu, rangeaient ces documents
dans de grands sacs de toile ou de cuir. Le juge déclarait par ailleurs
« l’affaire est dans le sac » lorsque l’affaire avait été jugée et ne serait pas réexaminée.
L’avocat persuadé qu’il n’aurait pas à les ressortir pour les utiliser compte tenu de la qualité de son travail,
comme le juge eu égard au caractère définitif de sa décision, donnaient ainsi à cet acte une tonalité irrévocable.

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 7 Juin - 7:22


 
Pourquoi dit-on une « Arlésienne » ?
 
Une « Arlésienne » désigne toute personne ou chose que l’on attend et qui ne vient jamais.
Elle n’a rien à voir avec la logeuse de Vincent van Gogh dont il peignit le portrait en 1888.
 L’Arlésienne de l’expression est tout comme elle une habitante de la ville d’Arles mais n’a jamais existé.
 On la trouve dans une nouvelle d’Alphonse Daudet, L’Arlésienne, figurant dans le recueil de nouvelles,
Lettres de mon moulin paru dans la seconde moitié du XIXème siècle.
Un opéra avec la musique de Georges Bizet fut tiré de cette nouvelle en 1872.
L’histoire est celle d’un jeune homme qui désire épouser une jeune Arlésienne rencontrée une seule fois.
Mais malheureusement celle-ci ne se présenta pas le jour des fiançailles et l’amoureux finit par se suicider.
Le personnage de l’Arlésienne n’apparait donc jamais sur scène et cette absence inspira l’expression
qui nous occupe pour désigner quelqu’un, une chose ou un événement que l’on espère, dont on parle,
 mais que l’on ne voit jamais.

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 8 Juin - 5:05


 
 
Quelle est l’origine de l’expression « pour des prunes » ?
 
Si telle action compte « pour des prunes », elle n’a eu aucun effet.
Elle fut inutile et compte « pour rien ».
Si l’expression date du XVIème siècle, « des prunes » signifiait déjà quelque chose sans valeur trois siècles plus tôt.
Au 12ème siècle les croisés français essuient un résultat déplorable.
 Lors de cette seconde croisade ils ne remportent en effet aucune bataille.
 A défaut de victoire ils revinrent avec des pieds de pruniers de Damas dont ils avaient adoré les fruits en Orient
et qu’ils offrirent au souverain. Celui-ci leur aurait alors demandé, étonné et contrarié,
s’ils étaient allés combattre pendant une si longue période « pour des prunes ».
Le fruit n’étant pas connu en Europe, la référence marqua les esprits et l’expression serait ainsi entrée dans le langage.
Les croisés n’avaient donc pas assez mis de « prunes » en Orient pour pouvoir en rapporter sans susciter le courroux de leur chef !
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 9 Juin - 7:46


 
D’où vient l’expression « un soleil de plomb » ?
 
« Un soleil de plomb » désigne une chaleur extérieure écrasante.
En un endroit donné la chaleur dégagée par les rayons du soleil peut être telle qu’elle donne l’impression à
 celui qui la subit qu’elle supporte une lourdeur, un poids important sur ses épaules.
Or la forte densité du plomb est célèbre. Ce métal a donc logiquement été utilisé dès la première moitié du 19ème siècle
 pour exprimer métaphoriquement la pesanteur extrême que le soleil peut faire ressentir.
On retrouve la même idée de poids et de fatigue dans l’expression un « sommeil de plomb » apparue à la même époque.
 En revanche dans « avoir du plomb dans l’aile » ce n’est pas le poids du métal qui empêche métaphoriquement un
projet de se réaliser mais bien celui utilisé très concrètement par les chasseurs pour tirer sur les proies volantes.
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 10 Juin - 8:12


 
 
Pourquoi dit-on « à cor et à cri » ?
 
« A cor et à cri » signifie appeler à grand bruit et avec beaucoup d’insistance.
La phonétique est trompeuse car le « cor » dont il s’agit n’a rien à voir avec le « corps ».
Cette expression date du XVème siècle. On disait alors dans le langage de la chasse « à cry et à cor ».
 Le cor en question était l’instrument de musique de la famille des cuivres aujourd’hui utilisé le
plus souvent dans les fanfares et musiques militaires. A l’époque l’expression désignait une pratique de chasse à courre;
celle qui consistait à poursuivre le gibier, un cerf en général, en lui faisant peur grâce au bruit du cor et aux cris des chasseurs.
Cette traque bruyante et pressante donna naissance à l’expression qui dans le langage courant fut appliquée à
toutes sortes de situations où un appel se fait de façon très appuyée.
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 11 Juin - 7:55


 
Quelle est l’origine de l’expression « faire un laïus » ?
 
« Faire un laïus » est une expression péjorative qui désigne l’action de tenir un discours extrêmement long,
au ton ampoulé et dont le contenu est terriblement ennuyeux.
Cette expression a pour origine à la fois l’Antiquité grecque et l’école Polytechnique.
Lors d’un combat mythologique, Laïus, roi de Thèbes, fut tué par son fils Œdipe sans que celui-ci ne
 le reconnaisse au moment de l’acte. Au début au XIXème siècle, l’école Polytechnique présenta lors de son concours d’entrée,
 une épreuve de rédaction ayant pour thème cet épisode. Parmi les étudiants le sujet laisse perplexe.
Beaucoup se lancent alors dans des copies interminables, dans un style laborieux ou ampoulé, au contenu assommant.
En raison de ces copies ennuyeuses pour les correcteurs, le mot« Laïus » entra dans le langage argotique des polytechniciens.
Puis il fut adopté dans le langage courant.

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 12 Juin - 7:54


 
Pourquoi dit-on un “cousin germain” ?
 
L’expression « cousin germain » désigne les enfants dont les parents sont frères ou sœurs.
Ces cousins ont donc des grands-parents en commun.
Il faut tout de suite souligner que le « germain » de notre expression n’a aucun rapport avec la population de l’antique Germanie,
c’est-à-dire l’Allemagne actuelle. Le terme « germain » qui est utilisé depuis le 12ème siècle, souligne qu’un cousin est issu du même « germe »,
c’est-à-dire de parents au sens large, communs.
En effet en latin, « germen » signifie « progéniture » et « germanus » veut dire « qui est du même sang ».
On retrouve le mot « germain » dans d’autres expressions où il exprime l’idée de lien de sang, comme dans « frère germain »,
une formule utilisée en Droit, qui désigne de véritables frères, c’est-à-dire issus des deux mêmes parents, à la différence des « demi frères ».

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mer 13 Juin - 7:35



 
Pourquoi dit-on « être à la bourre» ?


ne pas confondre avec être bourré !!!!
 
Cette expression trouve son origine dans un jeu de cartes très populaire par le passé, « la borra ».
Surtout connu dans le sud de la France, il pouvait se jouer à deux, trois ou quatre.
Pour faire une partie il fallait d’abord que tous les joueurs misent une somme d’argent.
Le total était ensuite divisé entre les joueurs en fonction du nombre de plis levé.
Pour faire un pli il fallait tout simplement avoir la carte la plus forte.
Au fil de la partie, ceux qui ne remportaient pas de pli devaient abonder la caisse en payant le double du montant déjà en jeu.
Dans la borra, celui qui ne levait jamais de pli était surnommé le « bourru ».
Plus la partie avançait plus le bourru accumulait le retard sur les autres.
D’où l’expression « être à la bourre» pour les retardataires.
Selon une autre théorie moins répandue, l’expression aurait pour origine un petit dispositif de calage nommé « bourre » utilisé dans
le maniement des fusils et dont la mise en place après chaque tir ralentissait les soldats.
 
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 14 Juin - 7:31


 
Pourquoi dit-on les « G.I. » ?
 
Un « G.I. » est le terme utilisé pour désigner un soldat américain depuis le début du 20ème siècle.
Il s’agit d’une référence au sigle « Galvanized Iron » signifiant « fer galvanisé » en anglais,
qui figurait à l’époque sur différents objets en métal utilisés par l’armée américaine, comme des poubelles par exemple.
Certains pensaient à tort que le sigle voulait dire « Government Issued » c’est-à-dire « fourni par le gouvernement ».
Pour que l’expression se popularise, il fallut que les soldats eux-mêmes l’utilisent, ce qui commença à être le cas durant la Seconde Guerre mondiale.
Ensuite le succès de l’acronyme fut rapide parmi la population civile, aussi bien aux Etats Unis qu’en France et
plus largement dans toutes les langues européennes. Pour parachever sa notoriété, en 1964 le jouet « G.I. Joe » fut créé par la marque Hasbro.

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 15 Juin - 7:20


 
D’où vient l’expression « dire pis que pendre » ?
 
« Dire pis que pendre » signifie dire beaucoup de mal de quelqu’un, à tort ou à raison, avec le plus souvent la tenue de propos médisants.
Par exemple, des électeurs peuvent dire « pis que pendre » sur leur nouveau maire.
On peut dire mais aussi écrire « pis que pendre » sur une personne.
Mais de quel « pis » peut-il bien s’agir ? Et pourquoi donc « pendre » ?
Cette expression du 16ème siècle est à première vue surannée et bien énigmatique.
« Pis » signifie « pire » en vieux français. On en trouve trace notamment dans l’expression « aller de mal en pis ».
Quant au verbe « pendre » il fait bien référence à la mort par pendaison.
Aussi l’expression doit être comprise comme signifiant
« dire à propos de quelqu’un encore pire que ce qui suffirait à le faire pendre ».
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 16 Juin - 6:35


 
Quelle est l’origine de l’expression « ça sent le sapin » ?
 
« Ça sent le sapin » signifie que la mort ou la fin est proche.
L’expression « ça sent le roussi » peut également être utilisée car elle signifie de la même façon qu’il y a des problèmes en perspective ;
mais la référence au sapin évoque plus clairement encore l’idée qu’il ne reste plus longtemps à vivre.
Cette expression date du XVIIe siècle. Le sapin dont il s’agit est bien celui des forêts.
En effet le bois de sapin a longtemps servi à fabriquer des cercueils. Ainsi, si l’odeur du sapin parvient à vos narines,
c’est qu’un cercueil est proche. La fin ne devrait pas tarder.
Il est donc logique d’utiliser cette métaphore pour celui dont on pense que les jours sont comptés.
Cette expression n’a donc rien à voir avec la formule le plus souvent utilisée au Québec,
« se faire passer un sapin », et qui signifie « se faire avoir ».
Le sapin-baumier, utilisé comme sapin de Noël, a en effet une très faible valeur marchande.
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 17 Juin - 7:03


 
 
D’où vient l’expression « c’est la bérézina ! » ?
 
S’exprimer « c’est la bérézina ! » consiste à souligner le caractère désagréable ou de déroute d’une situation.
Tout semble alors perdu et l’échec parait inévitable.
Cette expression date du XXème siècle mais fait référence à une bataille du siècle précédent.
La Bérézina est un fleuve situé en Biélorussie. Sous Napoléon 1er, pendant la campagne de Russie, en novembre 1812,
la Grande Armée lutta contre la faim et le froid. Cernées par les Russes, l’empereur ordonna la retraite et
les Français arrivèrent finalement devant la Bérézina, large d’une centaine de mètres.
L’eau était extrêmement froide mais elle pas glacée.
Il fallut donc construire des ponts pour la traverser et espérer ainsi échapper aux Russes.
Le temps pressait et les ponts furent brulés volontairement pour que les adevrsaires ne puissent pas les utiliser.
Des dizaines de milliers de soldats français épuisés se retrouvèrent alors coincés du côté des russes.
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 18 Juin - 5:27


 
 
Pourquoi dit-on « la perfide Albion » pour parler de l’Angleterre ?
 
« La perfide d’Albion » signifie l’Angleterre depuis la fin du 18ème siècle.
Durant l’Antiquité ce pays s’appelait «Albion».
Ce terme vient du latin « alba » qui veut dire « blanc », allusion à la couleur des hautes falaises auxquelles
on fait face quand on atteint l’île par le sud.
Quant à l’adjectif « perfide », il aurait été choisi par Bossuet au XVIIe siècle pour traiter de nos chers voisins avec lesquels la
France a longtemps entretenu des relations peu amicales. L’origine de cette défiance mutuelle peut être datée de la bataille d’Azincourt en 1415,
à la fin de laquelle les Anglais victorieux malgré leur infériorité numérique ont massacré des prisonniers et blessés français.
Cette bataille est d’ailleurs souvent considérée comme la fin de l’ère de la chevalerie en France.
On trouve la première trace de l’expression dans un poème écrit en 1793 par Augustin Louis de Ximénès.
 

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 19 Juin - 5:27


 
 
D’où vient l’expression « courir comme un dératé » ?
 
« Courir comme un dératé » consiste à courir rapidement.
Cette expression utilisée depuis le début du 19ème siècle trouve son origine bien plus tôt, dans l’Antiquité !
A cette époque on pensait que les points de côté que l’on pouvait attraper en courant étaient dus à la rate.
Aussi on mit au point des mixtures destinées aux athlètes afin de supprimer les points de côté en s’attaquant à cet organe.
Si la rate fonctionnait moins, pensait-on, elle ferait moins mal.
Ensuite autour du 16ème A siècle certains médecins conseillaient de supprimer la rate car elle était inutile et
provoquait justement des points de côté. Il fallait ainsi se faire « dérater » pour mener une vie plus agréable.
Le lien entre la course à pied et la rate était ainsi prétendûment établi. Le langage populaire s’en empara et créa l’expression !

_________________
   
  
  
Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
 
- celui où il croit au père Noël ; -
 
celui où il ne croit plus au père Noël ; -
 
celui où il est le père Noël ; -
 
celui où il ressemble au père Noël. = . J. suis arrivé .....
avatar
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expressions pour parler français.....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum