Expressions pour parler français.....

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Lun 10 Juin - 11:51

[/center]

Pourquoi dit-on « la petite reine » pour le vélo ?

Cette expression semble avoir deux sources.
La première explication se trouve au Pays-Bas où la Reine Wilhelmine d’Orange-Nassau devint reine à l’âge de 10 ans.
Et il se trouve qu’elle se déplaçait très fréquemment à vélo. Une reine amatrice de vélo, 
voilà quelle serait l’origine de ce nom étrange de « petite reine ».
Il fut pour la première fois utilisé dans un article de La France illustrée datant de 1898, lors d’un déplacement de la reine en France.
Puis progressivement la « petite reine » aurait désigné la bicyclette elle-même.
La deuxième hypothèse se réfère à l’homme de lettres et ancien rédacteur du magazine « Vélo », Pierre Giffard. En 1891, 
il publia un ouvrage traitant de « l’histoire du vélocipède, des temps les plus reculés jusqu’à nos jours » sous le titre 
« La Reine Bicyclette ». Devenue ensuite « la Petite Reine » l’expression passa dans le langage courant.

roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 13 Juin - 9:50

Expressions pour parler français..... - Page 21 Le-mot10 Expressions pour parler français..... - Page 21 51es5010





Quelle est l’origine de l’expression « ça ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval » ?

On dit d’une chose rare et le plus souvent de grande valeur, qu’elle « ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval ».
Cette expression date du 18ème siècle. Peu avant, un siècle plus tôt pour être précis, 
on avait recours à l’expression approchante  »dans le pas d’un cheval ». 
Le « pas » étant la trace. Aujourd’hui le sabot a remplacé la trace mais le sens est resté le même.
Mais pourquoi ne peut-on pas trouver de choses rares sous le sabot d’un cheval ? 
Tout simplement parce qu’à cet endroit on trouve le plus souvent l’inverse, à savoir une matière sans grande valeur.
Vous l’avez compris, on trouve dans la trace ou sous le sabot d’un cheval du crottin, 
c’est-à-dire quelque chose sans rareté ni valeur considérable (même si certains le ramassaient pour l’utiliser comme fumier). 
D’où le recours à la forme négative dans l’expression.



<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<


Quelle est l’origine d’« en baver des ronds de chapeaux » ?

« En baver des ronds de chapeaux » signifie endurer quelque chose de difficile, subir une épreuve dure à surmonter et 
se donner beaucoup de mal pour y parvenir.
A l’origine, c’est à dire au 19ème siècle, « en baver » est utilisé pour exprimer une grande admiration. 
Puis au siècle suivant il désigne l’état de quelqu’un qui supporte malgré lui une situation pénible. 
Le sens de « en baver » se fixe alors sur cette une idée de peine et de souffrance subies.
Quant aux ronds de chapeaux, Claude Duneton propose une explication liée aux modistes, 
les personnes qui confectionnent ou vendent des chapeaux de femme. 
Les ronds de chapeau étaient des ronds de plomb lourds qui, disposés sur les chapeaux, leur donnaient leur forme.
L’expression ferait donc référence au poids de ces ronds. Il s’agirait non seulement d’en baver, mais de surcroit en baver lourdement.





<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<



Pourquoi dit-on « bon pied bon œil » ?

Celui qui est ainsi qualifié a l’air en bonne santé. Il est vif et fringant. 
Cette personne a « bon pied », elle marche donc sans difficulté. Elle a de surcroit « bon oeil » puisqu’elle a une bonne vue. 
Il s’agit le plus souvent d’une personne d’un certain âge.
Cette expression date du 17ème siècle. « De bon oeil » signifiait alors « avec franchise ».
Et à la même époque « aller de bon pied » était utilisé pour désigner une marche à un bon rythme.
On trouve ainsi l’explication suivante dès 1694 dans le dictionnaire de l’Académie : 
« On dit au figuré « bon pied bon oeil » pour avertir un homme de prendre garde à lui. 
« Il faut avoir bon pied bon oeil avec quelqu’un » signifiant « il faut être extrêmement alerte pour s’empêcher d’en être surpris ». »
On trouve enfin « bon pied, bon œil » dans Les Fourberies de Scapin de Molière en 1671 quand
un personnage donne l’impression de se donner du courage par la formule suivante:
« Point de quartier. Donnons. Ferme. Poussons. Bon pied, bon œil ».

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Sam 15 Juin - 19:39


Expressions pour parler français..... - Page 21 Lemotd10 Expressions pour parler français..... - Page 21 Images17


D’où vient l’expression « avoir un poil dans la main » ?

« Avoir un poil dans la main » signifie être fainéant ou paresseux. L’image est aisément compréhensible. 
Tel individu est un si grand oisif qu’il utilise peu ses mains. 
A tel point que l’absence de frottements a permis à des poils d’y pousser.
L’origine exacte de l’expression n’est pas attestée. Mais il est certain que le poil y symbolise la paresse coupable.
Même si la composition du corps humain empêche la réalisation physique de cette expression, 
elle a bel et bien vu le jour dès le 19ème siècle.
Depuis le langage parlé comme la littérature l’utilisent largement. Comme Catherine Challandes, 
dans L’escarlopette publié en 1990 : « Lui, on ne le voyait pour ainsi dire jamais, il devait avoir un poil dans la main, 
ce qui lui permettait d’écouter la radio à longueur de journée. ».
Dans certaines régions de France le poil est remplacé par un palmier pour accentuer l’effet comique.





<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<


Pourquoi dit-on « au four et au moulin » ?

Le plus souvent utilisée dans sa forme négative cette expression signifie « ne pas pouvoir être partout en même temps », 
« être dans l’incapacité d’exécuter plusieurs tâches à la fois ».
Elle est apparue à l’époque féodale, quand les paysans utilisaient le moulin et le four du seigneur pour faire leur pain, 
contre paiement d’une redevance « sur fours, moulins et pressoirs » justement.
Cette taxe fut abolie à la Révolution par l’Assemblée constituante le 15 mars 1790.
Les deux tâches, moudre le grain dans le moulin puis faire cuire le pain dans le four, devaient être exécutées successivement. 
Il était impossible de les réaliser en même temps. Puisque chaque opération devait être réalisée distinctement, 
il était impossible d’être à la fois au four et au moulin.
Malgré la tradition strictement orale de transmission de cette expression 
on sait aujourd’hui qu’elle apparut dans le langage courant à partir du 17ème siècle.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 18 Juin - 19:14

Expressions pour parler français..... - Page 21 Lemotd10Expressions pour parler français..... - Page 21 51es5010
 
 
Pourquoi dit-on “avoir du foin dans ses bottes” ?
 
« Avoir du foin dans ses bottes » signifie avoir beaucoup d’argent.
L’expression trouve surtout application chez des personnes d’origine modeste qui ont réussi à atteindre un certain niveau de vie.
Dès le Moyen Age les paysans avaient pour habitude de fourrer avec de la paille leur sabots pour se protéger du froid.
Ainsi ceux qui avaient non pas de vulgaires sabots mais des bottes étaient bien mieux lotis.
Et ceux qui pouvaient y mettre du foin plutôt que la paille s’autorisaient un plus grand confort encore.
Au XVIIe siècle, Furetière utilise déjà l’expression « il a bien mis de la paille dans ses souliers »
pour indiquer qu’une personne est riche, dans ce cas précis de manière illicite.
Signalons également que le mot « botte » peut également désigner une « meule » de foin.
En posséder signifiait avoir de l’argent.
L’expression « avoir du foin dans ses bottes » semble donc être le résultat de ces différents usages et significations.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Mar 18 Juin - 19:14

Expressions pour parler français..... - Page 21 Quelle10
 
 
Pourquoi dit-on « à la six quatre deux » ?
 
Quand un tâche est réalisée « à la six quatre deux » elle est bâclée, faite à la va vite.
Cette expression remonte au milieu du 19ème siècle mais son origine reste énigmatique.
Selon certains auteurs cette énumération dans le sens inverse des trois premiers chiffres pairs, correspondrait à
la dénomination d’un jeu de hasard. Par extension une action réalisée sur le même mode,
c’est-à-dire au hasard, serait réalisée de façon rapide et sans soin.
Selon une autre explication, cette expression viendrait du domaine de la peinture.
Les trois chiffres superposés permettraient en effet de représenter schématiquement un visage.
Un peintre peignant une toile à la six quatre deux travaillerait à son tour de façon schématique, sans détail.
Enfin certains affirment que l’origine de l’expression est à trouver dans le vocabulaire musical.
Une mesure à six-quatre y est une mesure rapide à deux temps.
On retrouve l’idée de rapidité et donc par extension d’absence de souci du travail bien fait.
 
 
 
 
<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< 
 
 

 
Expressions pour parler français..... - Page 21 Teilei12
 
 
 
Pourquoi dit-on « tout de go » ?
 
 
L’expression « tout de go » signifie directement, sans préambule ni précaution. Elle est née au 17ème siècle.
«Go » n’a rien à voir avec le jeu de plateforme d’origine chinoise. Pas d’avantage avec le verbe anglais « aller ».
Cette locution est en revanche en lien direct avec l’expression ancienne « avaler tout de gob » dont elle est la formule simplifiée.
 Le terme « gob », qui a donné le verbe « «gober », est cette technique d’ingestion des aliments.
 Or l’acte de gober est réalisé rapidement. Gober consiste donc précisément à s’alimenter de façon hâtive.
Il est donc logique que l’action réalisée tout de go le soit aussitôt, en un instant.
Au sens figuré le verbe « gober » prit naturellement le sens de « croire facilement sans réfléchir ».
Celui qui gobe tout ce qu’on lui dit ne prend pas le temps de réfléchir et agit avec les informations comme avec un œuf

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 21 Juin - 16:30

Expressions pour parler français..... - Page 21 1a9e0410


Quelle est l’origine de l’expression « se saigner aux quatre veines » ?

Si quelqu’un se saigne aux quatre veines pour un tiers cela signifie qu’il se sacrifie, se prive au profit d’autrui.
Il fait tout son possible, surtout financièrement.
Cette expression utilise une image facilement compréhensible.
Même si on ne peut pas certifier totalement son origine nous possédons tous au niveau de chaque poignet une veine et une artère.
Donc en tout quatre « veines » vitales pour la vie. Se couper ces quatre veines revient donc à se suicider, 
c’est-à-dire faire le plus grand des sacrifices, montrer la plus grande abnégation quand ce geste est réalisé 
au bénéfice d’une autre personne.
L’expression est relativement récente et semble venir d’une autre locution plus ancienne :
« se faire saigner aux quatre membres » qui avait pour signification le fait de perdre ses biens.
On trouve cette expression notamment sous la plume de Guy de Maupassant dans « Bel ami » en 1885.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 21 Juin - 16:30

Expressions pour parler français..... - Page 21 Histoi10

Pourquoi dit-on « un tire-au-flanc » ?

On peut dire d’une personne fainéante qu’elle est un «tire-au-flanc». 
Elle cherche continuellement à échapper à l’effort et au travail.
Cette expression trouve son origine au milieu du 19ème siècle dans l’armée.
Lors des affrontements sur le champ de bataille les combats les plus violents et mortels avaient toujours lieu à
l’avant des troupes, en première ligne.
Par contraste il y avait moins de dégâts sur les côtés. Ces zones d’affrontements ne subissaient presque jamais d’attaques directes.
Il y avait donc moins de morts qu’à l’avant.
Aussi les soldats fuyant les premières lignes du front pour se réfugier dans ces zones de combat moins dangereuses 
« tiraient au flanc » au sens propre.
Progressivement c’est par cette expression que les autres combattants se mirent à nommer ceux qui
adoptèrent un comportement dénué d’héroisme.
Par la suite l’expression a gardé une connotation moqueuse tout en trouvant à s’appliquer à tous les domaines de la vie,
notamment le travail et les corvées.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Ven 21 Juin - 16:30

Expressions pour parler français..... - Page 21 Long-c10

Pourquoi dit-on «une Épée de Damoclès » ?

L’expression une « épée de Damoclès » signifie un danger permanent.
Elle tire son origine de l’Antiquité mais ne fut utilisée couramment qu’à partir du 19ème siècle.
Damoclès était un artisan de la ville de Syracuse, en Sicile, roi des orfèvres et courtisan du monarque Denys.
Ce tyran vivait dans un château sous haute protection et grande surveillance.
Son inquiétude naturelle ne s’assagissait qu’au contact de courtisans généreux en flatteries.
Parmi eux figurait  Damoclès qui n’avait de cesse de flatter son maître sur la chance qu’il avait de tenir la position de tyran de Syracuse.
Cet excès de flatterie agaça le roi qui lui fit la proposition de monter sur le trône pour une journée.
Pour lui faire comprendre la charge et le danger que représentait cette position il fit placer lors d’un festin, une épée suspendue et
pointée vers le bas, retenue très fragilement par un crin de cheval, juste au dessus de la tête de Damoclès 
et faisant peser sur lui un risque mortel permanent.
Ainsi depuis le 19ème siècle on utilise l’expression une « épée de Damoclès » 
pour désigner une situation excessivement risquée.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 23 Juin - 18:58

Expressions pour parler français..... - Page 21 Parler10

Pourquoi dit-on une période de « vaches maigres » ?

Une période de « vaches maigres » est un épisode de pauvreté, de privations, dans l’espoir de jours meilleurs.
On trouve cette expression dans la Bible, plus exactement dans l’Ancien testament.
Dans un rêve Pharaon vit des vaches sortant du Nil, le fleuve sacré des Egyptiens.
Sept vaches grasses suivies de sept autres maigres. Joseph, représentant la sagesse divine, va alors interpréter cette vision.
Selon lui la signification est claire : deux périodes successives se présentent.
Une première période de sept années de prospérité, suivie de sept années de disette.
Joseph fut alors nommé par le roi afin de préparer le pays aux années de disette qui l’attendaient.
Il fit ainsi remplir les greniers et prélever le cinquième des bonnes récoltes en prévision de futures moissons moins satisfaisantes.
Ces vaches sont restées dans le langage courant comme le symbole de temps difficiles.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 23 Juin - 18:59

Expressions pour parler français..... - Page 21 Sans-t10

Quelle est l’origine de l’expression « rater le coche » ?

Celui qui « rate le coche » manque une bonne occasion.
Au XVIème siècle un « coche » désignait deux moyens de transports distincts.
Il pouvait tout d’abord s’agir d’un véhicule attelé de type hippomobile servant au transport en commun de personnes. 
Mais ce même mot était également utilisé pour les transports fluviaux, très prisés à l’époque.
Pour monter à bord de ces coches d’eau il fallait se positionner à des arrêts prédéfinis, aux heures précises de passage.
Si on arrivait en retard, on perdait toute chance de monter à bord. 
« Rater le coche » consistait donc à l’époque à ne pas pouvoir utiliser ce moyen de transport pour se déplacer ; 
exactement comme on peut manquer de nos jours un avion ou un train.
Si les coches ont disparu de nos villes, 
l’expression a traversé les siècles comme une trace du temps où l’eau remplaçait le bitume sur certains trajets.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 23 Juin - 18:59

Expressions pour parler français..... - Page 21 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 21 7-10

D’où vient l’expression « tête de linotte » ?

Une « tête de linotte » est une personne très étourdie, dotée de peu de mémoire. 
L’expression comprend la formule « tête de » qui dans la plupart des cas est péjorative.
En ornithologie, la « linotte » désigne un petit oiseau gris avec sur la tête et la gorge du rouge carmin.
Par le passé la forme masculine « le linot » se rencontrait, mais aujourd’hui elle est désuète et le féminin l’a définitivement emporté.
La linotte présente la particularité anatomique d’être très petite. 
Notamment sa tête, et donc son cerveau, sont minuscules. 
De plus son caractère est depuis toujours réputé être léger et inconstant.
Dire de quelqu’un qu’il est une « tête de linotte » revient donc à comparer sa mémoire et 
son comportement à celui d’un adorable mais très étourdi petit passereau,
dont on dit qu’il est peu futé tant il construit ses nids à portée des prédateurs.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 27 Juin - 9:49

Expressions pour parler français..... - Page 21 Sans-t10
 
Quelle est l’origine de l’expression « regagner ses pénates » ?

« Regagner ses pénates » signifie rentrer chez soi.
Utilisé chez les Romains, le terme « pénate » vient d’une part du latin « penus » signifiant l’intérieur de la maison,
le garde-manger et d’autre part de « penates » qui désignait les dieux protecteurs du foyer.
Ceux-ci protégeaient la demeure et avaient plus particulièrement pour mission de veiller aux biens et au feu.
Chaque famille décidait librement quels dieux allaient être leurs Pénates.
Les dieux choisis se transmettaient ensuite de génération en génération.
Un autel leur était le plus souvent dédié dans la maison et si la famille venait à déménager elle emportait avec elle ses Pénates.
On trouve trace de cette coutume dans l’expression « installer ses pénates », c’est-à-dire les objets pris avec soi lors d’un déménagement.
Aujourd’hui l’expression « regagner ses pénates » signifie donc rejoindre son foyer, compris comme un lieu où l’on se trouve en sécurité.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 27 Juin - 9:50

Expressions pour parler français..... - Page 21 Unname11


 
Pourquoi dit-on un “été indien” ?

Un « été indien » est une période de l’année durant laquelle le temps est ensoleillé et les températures douces. Il survient en automne, le plus souvent entre le mois d’octobre et le début du mois de novembre. Mais il ne revient pas forcément tous les ans.
Ce phénomène météorologique s’observe principalement en Amérique du Nord, surtout au Canada. Dans ce pays occupé jadis par les peuples indiens, l’expression « Indian Summer » aurait vu le jour vers 1820. Mais il semble que l’écrivain Hector St-John de Crevecoeur l’utilisait dès 1778.
Son origine est incertaine. Il est fort possible que cette période de l’année qui connait de belles journées soit nommée ainsi tout simplement car l’été indien est commun dans les anciens territoires indiens du Nord de l’Amérique.
Mais d’autres explications existent, liées notamment à la fin de la période des récoltes effectuées par les Indiens, et à leur migration annuelle vers l’intérieur des terres qui avait lieu semble-t-il juste avant l’hiver.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 27 Juin - 9:50

Expressions pour parler français..... - Page 21 1a9e0410


 
 
Pourquoi dit-on « ronger son frein » ?

 
« Ronger son frein » consiste à s’efforcer de contenir l’envie de réaliser un acte. Il s’agit donc de se retenir dans la frustration, malgré une vive impatience.
Cette expression apparait au Moyen âge. A cette époque le cheval a une grande importance dans la vie quotidienne. Dès le 12ème siècle on utilise le mot « frein » pour désigner ce que nous nommons aujourd’hui « mors », c’est-à-dire de dispositif métallique placé dans la bouche du cheval et qui étant relié aux rênes permet de conduire l’animal.
Quand il n’est pas monté et qu’il subit un repos forcé, le cheval peut trépigner d’impatience. Pour tromper l’ennui il peut ronger son mors en attendant de pouvoir à nouveau galoper. Il ronge donc au sens propre son « frein ». L’homme qui réfrène son envie d’agir ou de s’exprimer en fait de même, au figuré.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Jeu 27 Juin - 9:50

Expressions pour parler français..... - Page 21 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 21 2-big_10


 
Quelle est l’origine de l’expression « l’alpha et l’omega » ?

 
« L’alpha et l’omega » signifie « le début et la fin » et par extension la totalité.
Cette formule se base sur l’alphabet grec.
L’alpha occupe la première place de cet alphabet, tandis que l’oméga y occupe la vingt-quatrième et dernière place.
La tradition chrétienne assimile souvent Jésus-Christ à l’alpha et l’oméga car Dieu dit dans Apocalypse 1:8
« Je suis l’alpha et l’oméga, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant ».
Puis dans Apocalypse 21:6 : « Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin.
A celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement ». « L’alpha et l’omega  » symbolise l’éternité du Christ.
De nos jours la dimension religieuse a disparu mais l’idée de totalité pour parler de quelque chose est restée.
Dans le langage courant, l’alpha-et-l’oméga a parfois pris le sens de nec plus ultra.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 30 Juin - 11:56

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536859905 -1073697537 9 0 511 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;} @page WordSection1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->
Expressions pour parler français..... - Page 21 3526x210Expressions pour parler français..... - Page 21 6-lese10
 
Quelle est l’origine de l’expression « boire à tire-larigot » ?

L’origine de cette expression se situe en Normandie.
Au 13ème siècle, un archevêque du nom d’Odon Rigaud fit un cadeau, une cloche, à la ville de Rouen.
Celle-ci fut installée à la cathédrale et prit le nom de La Rigaud.
Les dimensions et le calibre de l’objet étaient inédits pour l’époque. Elle pesait plus de 6 tonnes.
Aussi, sonner la cloche nécessitait un effort considérable.
Un effort qui mettait ceux qui s’y épuisaient dans un état de fatigue similaire à ceux qui avaient bu beaucoup d’alcool.
Suivant la même idée ils devaient pour reprendre des forces boire énormément.
Assoiffés par l’effort ils buvaient ‘à tire la Rigaud’. La Rigaud devenant progressivement larigot.
Il existe cependant une explication qui diffère totalement.
Selon celle-ci l’expression serait née à la fin du 15ème siècle de l’association du verbe « tirer »
c’est-à-dire aspirer un liquide et du nom d’une flûte appelée « larigot ». «
Boire à tire larigot » aurait alors désigné le fait de siffler le vin des bouteilles à la manière de ceux qui jouaient de l’instrument.

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  roberto > le Dim 30 Juin - 11:56

Expressions pour parler français..... - Page 21 Histoi10


 
 
D’où vient l’expression « dire pis que pendre » ?

« Dire pis que pendre » signifie dire beaucoup de mal de quelqu’un, à tort ou à raison,
avec le plus souvent la tenue de propos médisants.
Par exemple, des électeurs peuvent dire « pis que pendre » sur leur nouveau maire.
On peut dire mais aussi écrire « pis que pendre » sur une personne.
Mais de quel « pis » peut-il bien s’agir ? Et pourquoi donc « pendre » ?
Cette expression du 16ème siècle est à première vue surannée et bien énigmatique.
« Pis » signifie « pire » en vieux français. On en trouve trace notamment dans l’expression « aller de mal en pis ».
Quant au verbe « pendre » il fait bien référence à la mort par pendaison.
Aussi l’expression doit être comprise comme signifiant
« dire à propos de quelqu’un encore pire que ce qui suffirait à le faire pendre ».

_________________

     
roberto >
roberto >


Revenir en haut Aller en bas

Expressions pour parler français..... - Page 21 Empty Re: Expressions pour parler français.....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum